X
Rechercher
Publicité

Verdunois et Verdunoises

Isabelle Melançon, députée de Verdun, a offert un concert au personnel de la santé

durée 09h30
3 mai 2022
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

La députée de Verdun, Mme Isabelle Melançon, a offert ce dimanche 1er mai un concert de Gregory Charles afin d’exprimer toute sa gratitude à ceux qui ont été sur les premières lignes de front dès le début de la pandémie et ont répondu présents pour prendre soin des Verdunois et Verdunoises. 

En plus d’inviter les employés du réseau de la santé du CIUSSS Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal ayant œuvré à l’Hôpital de Verdun, dans les deux CLSC et dans les trois CHSLD du territoire, Mme Melançon a souhaité étendre l’invitation aux employés des différentes ressources intermédiaires (RI) et résidences pour aînés (RPA) de Verdun, ainsi qu’aux employés et bénévoles des organismes ayant offert de l’aide alimentaire ou ayant œuvré en santé mentale et aux militaires qui ont prêté main-forte dans les CHSLD au pire de la crise.

Les épiciers et pharmaciens de la circonscription, qui ont tenu le fort au début de la pandémie et ont permis à tous de répondre à leurs besoins essentiels, étaient eux aussi conviés à l’événement. Le concert, offert en partenariat avec le restaurant L’Oeufrier Verdun et la Quincaillerie RONA de la Promenade, a rassemblé près de 600 personnes à l’église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs. 

« Même si la pandémie n’est pas terminée, même si on ne peut pas crier victoire, j’ai décidé d’aller de l’avant avec ce projet. Après tout, pourquoi attendre pour dire merci ? S’il y a bien une chose que la pandémie nous a apprise, c’est qu’on doit saisir chaque occasion de dire aux autres qu’on les aime, qu’on apprécie ce qu’ils font. Et c’est exactement ce que je voulais vous dire. », a commenté Isabelle Melançon, députée de Verdun, pendant son discours précédant le concert.

Ce concert était également l’aboutissement d’une tournée au cours de laquelle Mme Melançon s’est rendue dans chaque CHSLD, RI et RPA de Verdun afin de remettre une médaille de l’Assemblée nationale aux employés pour les remercier de leurs efforts pendant la pandémie. Les employés de l’Institut universitaire en santé mentale Douglas ont eux aussi reçu une médaille.

En prélude au concert, Mme Melançon a remis la dernière médaille de cette grande tournée, destinée aux employés de l’Hôpital de Verdun, le plus grand établissement de santé de la circonscription. Mme Sonia Bélanger, présidente-directrice générale du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, et Mme Micheline Ulrich, présidente du conseil d’administration du CIUSSS, ont accepté la médaille au nom des employés et bénévoles de l’établissement.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

La bande dessinée comme vous ne l'avez jamais entendue

Depuis plus de 10 ans, le marché de la bande dessinée au Québec et en Europe est en constante croissance, autant du côté de l’édition que du lectorat. Chaque année, la BD connaît une hausse des ventes d’environ 40 % seulement au Québec, ce qui en fait un des seuls secteurs de la littérature qui continue d’augmenter.  Une réalité qui ne se ...

22 mai 2022

Le trésor de Saint-Castin lance Billy Rioux et Samuel Venière dans une véritable chasse au trésor! 

Diffusée le lundi à 22 h, dès le 30 mai, la série documentaire nous fait découvrir un personnage historique plus grand que nature : le baron de Saint-Castin. Signés N12 Productions, les 8 épisodes de 60 minutes révèlent les coups d’éclat de l’homme, ses faits d’armes, sa contrebande, ses enfants métissés, son alliance avec les Abénakis et tous ...

21 mai 2022

La grande expérience de la chasse : un essai-reportage palpitant, émouvant et éclairant

Luc Chartrand, journaliste réputé, auteur doué et chasseur passionné, nous entraîne dans les méandres des sous-bois… et de notre esprit grâce à ce livre conjuguant exploration de la nature, amitié, enjeux de société et philosophie. Un essai-reportage qui se lit comme un roman, que l’on dévore d’une traite. D’entrée de jeu, on entre dans la forêt ...