Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Une chanson à l'école

Une rentrée en musique avec Louis-Jean Cormier, l’OSM et maestro Rafael Payare !

durée 16h00
27 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

4 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Déjà bien implantée dans les écoles du Québec et de la francophonie, l’activité Une chanson à l’école lancera les 26es Journées de la culture avec Les doigts en cœur, composée à l’intention des jeunes par Louis-Jean Cormier et interprétée avec l’Orchestre symphonique de Montréal sous la direction du maestro Rafael Payare. 

L’invitation est lancée aux titulaires et spécialistes du Québec et de la francophonie de s’inscrire dès maintenant et de mettre la musique au menu de la prochaine rentrée !

C’est avec enthousiasme que Louis-Jean Cormier a accepté l’invitation de Culture pour tous et relevé le défi de composer la 7e Chanson à l’école, parrainant ainsi cette activité devenue incontournable dans plusieurs centaines d’établissements primaires du pays. 

Amorcée l’an dernier, une fructueuse et inspirante collaboration se poursuit avec l’Orchestre symphonique de Montréal, qui a participé à l’enregistrement de deux versions de la chanson — l’une chantée, l’autre instrumentale — sous la direction de son nouveau directeur musical, maestro Rafael Payare. 

La Fabrique culturelle de Télé-Québec a immortalisé cette prestation qui s’est déroulée à la Maison symphonique de Montréal avec la participation d’un chœur de douze élèves de l’école des Cèdres (Centre de services scolaires de Laval), sélectionné et préparé par Lorenzo Somma, chef de chœur.

Empreinte de poésie et de lumière, Les doigts en cœur est magnifiquement orchestrée par Jean-Nicolas Trottier. Assurément, grâce notamment aux nombreuses partitions — dont les partitions d’orchestre ! — qui seront mises à la disposition des participants, cette composition fort touchante d’abord destinée aux jeunes du primaire saura aussi se tailler une place dans le répertoire des orchestres et harmonies de nombreuses écoles secondaires.

Pour une quatrième année, PPS Danse allie le geste à la musique en proposant une chorégraphie originale dont les tutoriels vidéo seront mis à la disposition des enseignants et de leurs élèves au cours de l’été.

« Quand on m’a approché pour écrire la nouvelle Chanson à l’école, un grand sourire s’est dessiné dans mon visage. Je dois avouer que je chérissais en silence l’idée qu’on me le demande, tout en jalousant secrètement mes ami.es artistes qui l’avaient fait auparavant ! [Rires] J’ai une connexion puissante avec les jeunes, avec leur imaginaire, avec la passation du savoir, avec l’idée de partager le plaisir contagieux de la musique. Au moment d’écrire la chanson, mon cœur est retourné directement en enfance et des échos de Gilles Vigneault ont résonné. Réaliser que cette chanson vibrera dans la voix de milliers de jeunes de partout, c’est probablement le plus beau cadeau qu’on puisse offrir à un créateur. Je me sens gorgé de gratitude envers la vie, envers tous ceux qui entonneront ma chanson et enfin, envers la belle grande équipe d’Une chanson à l’école. », commente Louis-Jean Cormier.

« Je suis ravi de prendre part à ce projet rassembleur qui rejoint des valeurs qui me sont chères, telles que l’éducation et la communauté. Chantée avec un chœur d’enfants appuyé par les formidables musiciens de l’OSM, cette chanson de Louis-Jean Cormier, qui parle de résilience, mais surtout d’espoir et de lumière, saura, je l’espère, mettre un grand baume sur les années de pandémie derrière nous. Je profite de l’occasion pour souligner le travail de tous ces professeurs qui donnent, année après année, le goût de la musique aux enfants : vous leur faites voir la vie autrement, plus belle, sans aucun doute ! Gracias, merci ! », mentionne Rafael Payare, directeur musical de l’OSM.

« Souligner les Journées de la culture en participant au projet Une chanson à l’école est un défi et un plaisir renouvelé. Chaque fois, la rencontre d’une nouvelle chanson nous propose un nouveau chemin créatif. Est-ce que la chorégraphie et les mouvements de cette année s’inspireront davantage du rythme, de l’énergie, de la mélodie, de l’instrumentation, de la poésie, d’un peu tout ça… C’est encore un mystère ! C’est beau de ne pas toujours savoir ; j’imagine que ça nous aide à toucher la singularité de la proposition. Éveiller nos jeunes à la culture, c’est un cadeau qu’on se fait à tous, collectivement. Écoles, enseignantes, enseignants, parents, rejoignez-nous et dansons “Les doigts en cœur”. », souligne David Rancourt, Directeur artistique PPS Danse.

« Depuis le début de l’aventure, en 2016, Une chanson à l’école s’inscrit en lettres majuscules dans le paysage culturel québécois. Quand 300 000 enfants mêlent leur voix à celle d’un artiste d’exception, on ne parle plus de magie, mais plutôt de moments à saveur d’éternité, de ceux qui marquent une génération de jeunes qui plongent dans la culture d’ici avec abandon et bonheur. C’est avec fierté que nous accueillons l’immense talent et le grand humanisme de Louis-Jean Cormier, de Rafael Payare et de l’Orchestre symphonique de Montréal. Un merci particulier aux danseurs et chorégraphes de PPS Danse et à Myëlle, notre directrice artistique. Je salue enfin les enseignants et spécialistes, passeurs au quotidien de la culture d’ici. », conclut Michel Vallée, président-directeur général, Culture pour tous.

D’ici comme d’ailleurs, les enseignants, spécialistes et autres intervenants du secteur de l’éducation sont invités à participer en grand nombre à l’activité clés en main Une chanson à l’école. 

La période d’inscription débute aujourd’hui et se poursuivra jusqu’à la fin de septembre dans le site des Journées de la culture : journeesdelaculture.qc.ca

L’inscription donne un accès immédiat à une trousse d’outils comprenant les paroles, la partition de base et deux versions de la chanson (l’une instrumentale, l’autre chantée) enregistrée par Louis-Jean Cormier et l’OSM. Plusieurs autres partitions — orchestre, instruments Orff, arrangements chorals à plusieurs voix, piano... — seront disponibles dans les semaines à venir. 

Un guide pédagogique offrant différentes pistes d’activités, développé par une enseignante en collaboration avec l’OSM, et la proposition de chorégraphie de la compagnie PPS Danse compléteront l’ensemble au cours de l’été.

L’activité Une chanson à l’école est réalisée grâce au soutien du gouvernement du Québec, avec l’appui de la Centrale des syndicats du Québec et en collaboration avec La Fabrique culturelle de Télé-Québec.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

La Fondation Fabienne Colas lance le "Programme Accès Musique" en collaboration avec le Festival Haïti en Folie

Toujours soucieuse d’aider les artistes afrodescendants dans le développement de leur carrière, la Fondation Fabienne Colas lance le Programme Accès Musique de la Fondation Fabienne Colas, en collaboration avec le Festival Haïti en Folie – présenté par le Groupe Banque TD. La Fondation Fabienne Colas, connue pour ses programmes phares en cinéma ...

durée Hier 8h00

Martine St-Clair en spectacle à la Place du Village à Sainte-Thérèse

Le mardi 28 juin, à 19 h 30, la Ville de Sainte-Thérèse accueillera Martine St-Clair dans le cadre de la série Place du Village en spectacle. Tous les spectacles sont gratuits et ont lieu à la Place du Village au 6, rue de l’Église. Apportez votre chaise ! Martine St-Clair a vendu plus d’un million d’albums en carrière. Découverte en 1980 ...

24 juin 2022

Le Musée de la santé Armand-Frappier salue la contribution de six membres honoraires

Le Musée de la santé Armand-Frappier s’apprête à déménager dans de nouvelles installations spacieuses et modernes et à débuter un nouveau chapitre de son histoire à compter de l’automne 2022. Il a profité de son assemblée générale annuelle tenue le 16 juin pour souligner l’appui inestimable de six personnes qui ont contribué par leurs services ...