Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Musique

Le Concert bleu au banc d'essai dès septembre 2022

durée 15h00
16 juillet 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Dès septembre 2022, des artistes et des organismes québécois du domaine de la musique classique effectueront des essais sur le projet de plateforme numérique le Concert bleu.

Ce banc d’essai constituera une étape déterminante dans la réalisation du mandat confié au Festival Classica par le ministère de la Culture et des Communications de déployer cet outil numérique.

À cet effet, le ministère a accordé au Festival une aide financière de 800 000 $ dans le cadre du programme Autres interventions particulières en culture et en communications. À ce jour, les sommes investies dans ce projet sont de 2,3 M$.

« Initié par le Festival Classica, le Concert bleu a pour mission de déployer une plateforme numérique pour la diffusion et le rayonnement de la musique classique du Québec sur le plan national et international en proposant une monétisation innovante et généreuse pour le milieu culturel québécois », a souligné Marc Boucher, directeur général et artistique du Festival.

Des efforts considérables ont déjà été consentis pour favoriser le succès de ce projet complexe.

En effet, en plus du développement de la plateforme et de ses fonctionnalités qui relève du partenaire technologique du Festival, soit l’entreprise québécoise LCI LX, le projet le Concert bleu comporte deux autres chantiers majeurs, soit la découvrabilité ainsi que l’identification des besoins en matière de diffusion numérique et de monétisation équitable.

Assurer la découvrabilité de la musique classique qui sera accessible sur le Concert bleu

Cette découvrabilité passera avant tout par la mise en place d’une stratégie de gestion des métadonnées du Concert bleu. C’est pourquoi le projet bénéficie de l’expertise de Meta D, entreprise de recherche et de formation sur les enjeux de la culture numérique, et de Synapse C, entreprise soutenant la valorisation des données des arts et de la culture au Québec et au Canada.

Depuis plusieurs mois déjà, des échanges ont eu lieu avec les représentants d’initiatives inspirantes telles que Scène Pro, dia-log et MétaMusique, ainsi qu’avec le Conseil québécois de la musique (CQM) et le Groupe iCible - Logiciel Tuxedo, afin d’évaluer les différents modèles et l’opérabilité des données pour mieux mesurer la demande culturelle au Québec. Le portrait actuel et la prévisibilité de l’offre et de la demande qui en résulteront seront partagés.

Ce partage éventuel de données et les possibilités de partenariats avec ces organismes seront également examinés de façon à optimiser la découvrabilité des prestations des artistes québécois du domaine de la musique classique qui se retrouveront sur le Concert bleu.

Besoins de diffusion numérique et de monétisation équitable

Afin d’assurer l’acceptabilité et l’adhésion du milieu de la musique, un comité de travail a été formé afin de répondre aux besoins de diffusion numérique et de monétisation équitable.

Ce comité a participé à l’élaboration du plan d’affaires du Concert bleu afin de s’assurer que le projet soit rassembleur et pertinent pour les artistes québécois. De plus, une consultation préliminaire de certains membres du CQM a permis d’identifier les enjeux et les priorités propres à ces derniers.

En ce qui concerne la monétisation équitable, un dialogue constructif a été établi entre les principales associations et le Concert bleu afin de développer une entente-cadre pour repenser la rémunération des droits de diffusion dans un contexte numérique et pour une longue durée, tout en assurant de généreuses redevances. Cette collaboration est essentielle au déploiement de la plateforme le Concert bleu : https://www.leconcertbleu.com/fr/

Par ailleurs, le Concert bleu devra pouvoir bénéficier d’un appui financier supplémentaire de 1,2 M$ pour les 3 prochaines années afin de couvrir ses frais d’opération.

À propos du Festival

Fondé en 2010, le Festival Classica s’est donné comme mission de promouvoir un espace public qui provoque la rencontre entre la musique classique au sens large, les artistes, la relève musicale et la population, tout en priorisant l’embauche prépondérante d’artistes québécois et canadiens.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


21 novembre 2022

Le chanteur, comédien et ex-sénateur Jean Lapointe est décédé

Le chanteur, comédien et ex−sénateur Jean Lapointe s’est éteint vendredi. Il avait 86 ans. La Fondation Jean Lapointe a annoncé qu’il était décédé à la Maison St−Raphaël, entouré de ses proches, à la suite de complications de santé. Né à Price, dans le Bas−Saint−Laurent, le 6 décembre 1935, Jean Lapointe débute sa carrière alors qu’il est ...

15 novembre 2022

L'Orchestre symphonique de Laval perd l'un de ses fondateurs

Le chef d'orchestre et membre fondateur de l'Orchestre symphonique de Laval, Gilbert Patenaude s'est éteint ce dimanche à l'âge de 75 ans.  Natif de Montréal, M. Patenaude a fait ses études au Conservatoire de musique du Québec. Peu après la fin de ses études, il devient le premier directeur musical laïc des Petits Chanteurs du Mont-Royal où il y ...

17 octobre 2022

Les bibliothèques du Québec excèdent à peine la note de passage, selon un rapport

L’Association des bibliothèques publiques du Québec (ABPQ) a dévoilé son tout premier Portrait national des bibliothèques publiques québécoises, qui donne la note de 66% aux services de bibliothèques de la province. Produit dans le cadre du programme BiblioQUALITÉ, et en marge de la 24e édition de la Semaine des bibliothèques publiques du Québec, ...