Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Un appel de projets 2020-2021 en cours jusqu’au 30 septembre

Le nouveau Pôle lavallois d'enseignement supérieur en Arts numériques entre sur la scène éducative est lancé

durée 13h00
12 juin 2020
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Salle des nouvelles

Le 11 juin, le nouveau Pôle lavallois d’enseignement supérieur en arts numériques et économie créative (PLAN) a été officiellement lancé.

Cet événement a eu lieu en présence d'Olivier Simard, directeur général du Collège Montmorency; Jean-Christian Pleau, vice-recteur à la Vie académique de l’Université du Québec à Montréal; Sébastien Roy, professeur agrégé, Faculté des arts et des sciences, Département d’informatique et de recherche opérationnelle de l’Université de Montréal ainsi que de Hela Zahar, directrice du PLAN.

La présentation officielle du PLAN, de son image de marque et de son site internet (polelavalartnumerique.com) a été faite lors d’une conférence de presse virtuelle sur la page Facebook du PLAN, Cette dernière était animée par Pascal Forget, journaliste et chroniqueur en technologie et en science à l’émission "Planète techno" sur ICI Explora Radio-Canada. Le PLAN est financé par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MÉES) à la hauteur de 500 000 $ par année.

« L’art numérique connaît un essor substantiel, depuis quelques années, et en particulier, ces derniers mois, dans le contexte de la crise sanitaire, où nous avons été témoins d’un virage numérique accentué des diverses formes d’arts. Cela démontre que l’art numérique a une influence sur les disciplines artistiques dites traditionnelles, incluant l’enseignement de ces disciplines aux niveaux collégial et universitaire. En ce sens, le pôle permettra d’unir les expertises et de les mettre en relation avec les milieux pour transformer les formations, accélérer le développement des pratiques dans le domaine et favoriser les retombées dans les milieux à Laval », a mentionné Jean-Christian Pleau.

Multiplier les partenariats universitaires

Avant même le lancement du Pôle, des projets en arts numériques ont fait l’objet, en 2019, de collaborations concrètes entre l’UQAM, l’UdeM et le Collège Montmorency, dont, notamment les ateliers du Hub de création culture/savoir du Regroupement d’organismes culturels et d’artistes lavallois (ROCAL).

Il y avait aussi les Grandmaster classes de l’événement LVL UP musique urbaine et lab numérique, qui ont été offertes dans le nouveau pavillon Guy-Rocher du Collège Montmorency, où sont situés les nouveaux locaux du campus lavallois de l’UQAM, depuis septembre 2019. 

« La création du Pôle représente une opportunité unique de collaborer, d’apprendre et de créer des partenariats, observe a dit Olivier Simard. Nul doute que nos étudiants, professeurs et chercheurs sauront profiter de cette formidable occasion de bâtir des ponts avec le secteur universitaire, mais aussi avec la communauté artistique et culturelle de Laval. Le PLAN se veut un levier d’innovation capable de générer de la valeur au sein de la communauté entrepreneuriale lavalloise. Je suis convaincu que le concept d’économie créative saura inspirer nos étudiants, nos enseignants et nos entrepreneurs. »

L’Université de Montréal, qui a un campus à Laval depuis 2011, se dit « heureuse » de l’accroissement de la collaboration entre le cégep, les universités et les acteurs culturels du milieu lavallois, que permet l’arrivée du PLAN. « Grâce à cette association, nos établissements d’enseignement supérieur pourront actualiser les besoins de formation et le transfert de connaissances en arts numériques », a souligné Sébastien Roy.           

« En suscitant l’émergence et la mise en œuvre de projets collaboratifs et innovants en arts numériques, nous souhaitons devenir un partenaire incontournable de l’écosystème lavallois en contribuant à l’évolution des connaissances et des compétences dans ce domaine », a déclaré Hela Zahar.

Appel de projets 2020-2021  

Dès maintenant et jusqu’au 30 septembre inclus, il est possible de soumettre une candidature pour un projet concerté visant le développement de la formation interordre (cégep-université) et la réalisation de projets collaboratifs dans les domaines reliés aux arts numériques à Laval.

Pour ce faire, visitez le polelavalartnumerique.com/projets. Ayant pour slogan "Collaborer pour apprendre, créer et innover en arts numériques", l’appel de projets 2021 du Pôle lavallois d’enseignement supérieur en arts numériques et économie créative a plusieurs objectfis.

Il s'agit dans un premier temps d'accroître la collaboration entre les cégeps, les universités et les acteurs du milieu lavallois (artistes, organismes culturels et entreprises lavalloises).

Favoriser la collaboration entre les professeurs, les chercheurs et les étudiants est une perspective importante, selon le Pôle lavallois, de même que contribuer au développement des arts numériques et contribuer au dynamisme régional de Laval

 

» Voici le lien pour la vidéo explicative de l’appel de projets.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


15 avril 2022

Retour à trois bulletins scolaires pour 2022-2023

Le gouvernement du Québec annonce le retour à trois bulletins pour les élèves du primaire et du secondaire à compter de la prochaine année scolaire. L’annonce est venue du ministre de l’Éducation, Jean−François Roberge, sur sa page Facebook mercredi soir. «L’état d’urgence sanitaire prendra bientôt fin. Nous avons entendu le besoin des parents ...

24 février 2022

La FAE dénonce un rapport incomplet et qui vise à camoufler la réalité

La Fédération autonome de l’enseignement (FAE) dénonce le manque de transparence du gouvernement en ce qui a trait à la qualité de l’air dans les classes et les données divulguées aujourd’hui quant aux lecteurs de CO 2 qui y ont été installés. Depuis plusieurs semaines, la FAE demande au gouvernement d’agir avec transparence en rendant publiques ...

29 octobre 2021

Subventions pour les services de garde éducatifs à l'enfance à Laval

Le ministre responsable de la région de Laval, Benoit Charette, ainsi que le député de Sainte-Rose et adjoint parlementaire du premier ministre pour les relations avec les Québécois d'expression anglaise, Christopher Skeete, ont souligné la création de 415 places en services de garde éducatifs à l'enfance dans la région de Laval d'ici 2025. Cela ...