Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Dans une zone de 90 km/h, ils roulaient 144, 145 et 161 km/h

Trois conducteurs arrêtés pour grand excès de vitesse sur la route 117

durée 10h24
30 mars 2022

Trois conducteurs, dont un âgé de 17 ans, ont été interceptés pour un grand excès de vitesse en l’espace de trois jours, tous sur la même route, la 117, dans les Laurentides.

Le premier est un jeune conducteur de 17 ans, qui a été arrêté au volant de sa voiture alors qu’il roulait à vive allure sur la route 117, au kilomètre 143, à Labelle. Les policiers l’ont intercepté à une vitesse de 145 km/h dans une zone de 90 km/h, le 25 mars, peu avant 13h30. Originaire de Terrebonne, le conducteur, peu expérimenté, a vu son permis de conduire être suspendu sur-le- champ pour une semaine, en plus de recevoir un billet d’infraction de 746$ et de perdre d’un seul coup 10 points d’inaptitude pour sa témérité.

Le lendemain, vers 16h30, les agents de la Sûreté du Québec de l’Équipe de soutien opérationnel Mont-Tremblant ont capté un autre automobiliste qui circulait à 142 km/h dans cette même zone de 90 km/h, toujours sur la route 117, pratiquement au même endroit que la veille, soit au kilomètre 142, à Labelle.  L’homme de 47 ans de Mirabel a reçu un constat d’infraction totalisant 817$ et 10 points d’inaptitude pour son excès de vitesse. Son permis de conduire a été suspendu pour une période de 7 jours.

Toujours en fin de journée, le 27 mars, un conducteur, âgé de 28 ans, a été arrêté alors qu’il roulait à 161 km/h dans une zone de 90 km/h, encore sur la route 117, mais cette fois au kilomètre 107, à St-Faustin. Une amende de 1396$, la perte de 14 points d’inaptitude et son permis de conduire suspendu 7 jours pour un grand excès de vitesse. 

La Sûreté du Québec rappelle que son programme  « La vie humaine, au cœur de nos actions » a pour objectif de rendre nos routes, nos sentiers et nos plans d’eau plus sécuritaires.

La Stratégie en sécurité des réseaux de transport 2021-2026, vise à diminuer le nombre de collisions mortelles et avec blessés graves sur les réseaux routiers et récréotouristiques. Des pistes d'action sont mises en œuvre dans chacun des axes distincts : Partenariat, Intervention, Sensibilisation, Technologie, Évaluation (PISTE) par la Sûreté du Québec ainsi que ses partenaires.  

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Moyens de pression des policiers de la SQ: une première en 15 ans

Devant la suspension samedi dernier des négociations entourant le renouvellement du contrat de travail des policières et policiers de la Sûreté du Québec échu depuis mars 2022,  l’Association des policières et policiers provinciaux du Québec (APPQ) n’a d’autre choix que de prévoir des moyens de pression, vient-on d'annoncer aujourd'hui par voie de ...

Le juge en chef de la Cour suprême plaide pour davantage de transparence

Les tribunaux canadiens doivent être plus transparents afin de maintenir la confiance du public dans le système de justice, a déclaré jeudi le juge en chef de la Cour suprême du Canada avant une rare séance à l’extérieur d’Ottawa. Le juge en chef Richard Wagner a déclaré à La Presse Canadienne qu’il était désormais plus important pour les ...

Forte augmentation des crimes en ligne durant la COVID-19

De nouvelles statistiques indiquent que les cas d’extorsion déclarés à la police au Canada ont augmenté de près de 300 % au cours de la dernière décennie, au moment où le crime a augmenté en ligne pendant la pandémie de COVID−19. «Ces augmentations inquiétantes sont liées à l’utilisation des plateformes de médias sociaux et d’autres fournisseurs ...