Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Lutte contre le phénomène de violence urbaine liée aux armes à feu

La concertation et la proactivité au cœur de la stratégie du Service de Police de Laval

durée 13h00
4 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

4 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Le Service de police de Laval entend amplifier ses efforts et sa présence pour lutter de manière proactive contre la montée des crimes de violence urbaine liée aux armes à feu.

Une série d’actions concertées viseront à maintenir l’ordre public, à rehausser le sentiment de sécurité des citoyens et à contrer le phénomène de violence urbaine liée aux armes à feu découlant notamment des rivalités dans le monde criminel.

Un travail conjoint en prévention, en cueillette, en vigie et en visibilité permettra de s’attaquer de manière coordonnée et concertée aux enjeux de violence urbaine qui sévissent sur le territoire lavallois.

Afin de bien camper ce projet coordonné, le Service a établi cinq axes d’intervention qui définiront la prise en charge et qui permettront d’avoir une couverture globale des événements impliquant des armes à feu. Ces axes sont le Renseignement, la Prévention, le Partenariat, l’Opérationnel et la Communication. Cette stratégie à 360 degrés déployée par le SPL permettra d’attaquer le phénomène de front et aura assurément un très grand impact sur le terrain.

« Le phénomène de la prolifération des armes à feu sur le terrain est un problème qui transcende les frontières, et tous les acteurs de la société doivent se mobiliser afin de le contrer. Face au contexte actuel, nous avons la conviction qu’une réponse globale, tant au niveau de la prévention que des interventions, est indispensable pour parvenir à des effets durables. La violence armée n’a pas sa place dans notre Ville, et nous allons augmenter la pression de manière importante sur le terrain et face aux individus criminalisés et violents. » soutient Pierre Brochet, directeur du Service de police de Laval.

« La sécurité des Lavalloises et des Lavallois est une priorité de tous les instants pour notre administration. Je salue le Service de police de Laval qui souhaite augmenter la collaboration entre les parties prenantes. Je suis persuadée que c’est en travaillant ensemble que nous parviendrons à maintenir la quiétude dans nos rues. » ajoute Sandra Desmeules, conseillère municipale de Concorde-Bois-de-Boulogne et membre du comité exécutif responsable des enjeux de la sécurité publique.

La mobilisation et les investissements de la Ville de Laval et du gouvernement provincial dans le cadre de l’opération Centaure ont permis d’accueillir des ressources additionnelles dédiées notamment à l’escouade Équinoxe et au Secteur des enquêtes criminelles, en plus d’assurer une présence plus accrue sur le terrain et d’augmenter la visibilité policière.

Le projet coordonné tiendra compte de ces ressources ainsi que de l’implication des unités d’enquêtes, des policiers de la gendarmerie, des policiers des escouades Azimut, Équinoxe, Prévention et de la Patrouille à vélo, et ce, afin de maximiser les actions et les opérations de toute sorte qui seront entreprises pour contrer le phénomène de violence urbaine liée aux armes à feu.

La collaboration, un facteur de succès

Le Service de police multiplie déjà les projets en travaillant conjointement avec de nombreux partenaires de divers milieux tels que; policier, judiciaire, communautaire, social, religieux et scolaire. La participation de ces acteurs clés à divers degrés sera déterminante pour assurer le succès et la pérennité de la démarche.

Afin d’agir en amont au phénomène, plusieurs initiatives de prévention visant notamment les jeunes adolescents sont en place et d’autres sont à venir à l’approche de la période estivale. Parmi celles-ci, on retrouve entre autres des activités de rapprochement dans les écoles, des conférences s’adressant aux parents en partenariat avec le milieu scolaire et communautaire, des rencontres avec les moniteurs de parc, une participation à la Table gang de rue de Laval (TGDRL). Divers organismes sont à pied d’œuvre pour aider de jeunes personnes et leurs familles dans le but de les soutenir à se sortir du milieu de la délinquance.

« Agir en prévention c’est offrir à nos jeunes des options pour pouvoir s’épanouir pleinement et également aider ceux en difficulté qui veulent se sortir de la criminalité. Nous sommes là pour les soutenir tant sur le plan individuel que social en agissant sur tous les aspects qui s’y rattachent. Nous collaborons avec plusieurs partenaires afin de maximiser les ressources à la disposition de la population. C’est notamment ce qui a permis au projet SAJ de voir le jour, une initiative locale qui rassemble plus de 20 partenaires. » affirme Solange Guay, directrice de Mesures alternatives jeunesse de Laval.

Des ressources à la disposition des citoyens lavallois

Toutes les personnes impliquées ont une valeur ajoutée et le partage de l’information est l’un des points centraux de la stratégie lavalloise.

Les citoyens peuvent eux aussi contribuer aux efforts déployés en rapportant des évènements dont ils sont témoins ou victimes. Toute personne qui aurait de l'information sur un événement ou une enquête en lien avec la violence urbaine liée aux armes à feu peut communiquer de façon confidentielle sur la Ligne Info-Police au 450 662-INFO (4636) ou composer le 911.

Pour avoir recours à des ressources, les jeunes, leurs parents et leur entourage sont également invités à consulter le site Web du projet SAJ, qui vise à offrir un soutien et un accompagnement individualisés aux jeunes qui rencontrent certaines difficultés et qui désirent apporter des changements à leur vie.

Le projet SAJ s’adresse à des jeunes volontaires ayant entre 12 et 24 ans, résident-e-s du territoire lavallois, qui sont impliqué-e-s dans une trajectoire délinquante, un réseau criminalisé ou qui en sont à risque. Les services offerts dans le cadre du projet sont gratuits et confidentiels.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Québec: détérioration en un an du bilan routier en 2022 et par rapport à 2017-2021

Le bilan annuel que dresse mardi la Sûreté du Québec (SQ) en matière de sécurité routière montre une détérioration de plusieurs données en 2022, non seulement par rapport à l’année précédente, mais aussi en comparaison avec les moyennes calculées de 2017 à 2021. Par exemple, il y a eu 266 collisions mortelles l’année dernière, alors qu’il y en a ...

Accumulations de neige prévues : les équipes de Laval déjà déployées

Les équipes de déneigement de la Ville de Laval sont prêtes à procéder à la gestion des nombreux centimètres de neige annoncés, étant en action depuis hier soir. Ainsi, après l’épandage d’abrasif, le tassement de la neige et d’autres travaux suivront aujourd’hui et au cours des prochains jours en fonction des précipitations. La Ville tient à ...

Un septuagénaire meurt après avoir été heurté par un VUS à Laval

Un piéton de 76 ans a perdu la vie après avoir été happé par un véhicule utilitaire sport (VUS) dans un stationnement commercial de Laval, jeudi soir. L'accident est survenu sur le boulevard Samson dans le sud-ouest de Laval, aux alentours de 17h. C'est en effectuant une manœuvre de stationnement que l'automobiliste aurait heurté l'homme, a ...