Publicité
8 mai 2019 - 15:25

Opération Défensif

La police de Laval est la recherche de victimes du pédophile Michel Fradette

Par Salle des nouvelles

Le Service de police de Laval a procédé récemment à une opération visant les abuseurs qui sollicitent les services sexuels de personnes mineures. Cette opération, baptisée Défensif, a permis d’arrêter cinq individus en mars dernier. Ils ont comparu à la Cour ce mardi pour sollicitation de services sexuels d’une personne de moins de 18 ans. 

Recherche de victimes

Dans le cadre de cette opération, un récidiviste en matière de crimes sexuels a été identifié. Il s’agit de Michel Fradette, âgé de 39 ans. Ce dernier aurait tenté d’obtenir des faveurs sexuelles d’une jeune fille âgée de seulement 12 ans. Les enquêteurs ont trouvé des milliers de photos et de vidéos contenant du matériel de pornographie juvénile dans son téléphone cellulaire. Il lui était d’ailleurs interdit d’avoir un téléphone intelligent en sa possession.

Dans le passé, Michel Fradette a écopé d’une sentence de 10 ans de pénitencier pour avoir enlevé, séquestré et agressé sexuellement une fillette de neuf ans. Il y a également d’autres victimes, également d’âge mineur. Michel Fradette était en libération conditionnelle au moment de son arrestation. Les enquêteurs ont des raisons de croire qu’il aurait pu faire d’autres jeunes victimes et demandent l’aide du public.

Individu recherché : mandat pancanadien

Un autre individu est toujours recherché depuis son arrestation, en 2016, dans le cadre de la première vague d’arrestation du projet Défensif. Un mandat pancanadien est en vigueur contre Oktay Guzel, 53 ans. Il pourrait se trouver dans l’Ouest canadien.

Opération Défensif depuis la dernière année : 15 arrestations

Depuis juin 2018, lors d’opérations planifiées visant les abuseurs de victimes mineures exploitées sexuellement, les enquêteurs ont procédé à l’arrestation de 15 hommes qui auraient sollicité des services sexuels de jeunes mineures. Ces hommes, âgés de 18 et 67 ans, résident dans la grande région métropolitaine.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.