Publicité
5 février 2020 - 06:00

Les faits ont été commis en novembre et décembre 2019, à Chomedey

Un suspect à identifier après une introduction par effraction et vol dans véhicule

Par Salle des nouvelles

Le Service de police de Laval (SPL) demande la collaboration du public afin d’identifier un suspect ayant commis plusieurs vols dans le secteur Chomedey.

En novembre et décembre 2019, le suspect se serait introduit dans des résidences et des véhicules et aurait volé des effets personnels. L’individu profite du fait que les portes arrières ou de côté des résidences ne sont pas verrouillées, pour s’introduire à l’intérieur et s’emparer des objets de valeur.

L'homme est blanc et est âgé d'environ 18 ans. Il mesure environ 1 m 78 (5 pieds et 10 pouces). Il porte des boucles d’oreille en diamant et au moment des faits, il était vêtu d'un chandail à capuchon et d'une tuque de couleurs foncés, d'un pantalon de style jogging, de souliers et gants de couleurs foncés.

Le SPL a rappelé qu'il était nécessaire de bien s’assurer de verrouiller l’ensemble des portes de leur résidence, de leur voiture ou toute autre entrée donnant accès à vos biens. Les citoyens peuvent communiquer en tout temps avec les policiers pour signaler un rôdeur ou une présence suspecte en composant le 911.

Toute personne qui aurait de l'information concernant cet individu peut communiquer, de façon confidentielle, sur la Ligne-Info au 450 662-INFO (4636) ou composer le 911 et mentionner le dossier LVL191214-016.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.