Publicité

23 juillet 2020 - 08:49 | Mis à jour : 08:55

Suspect de délit de fuite à identifier

La police de Laval demande l'aide de la population

Par Salle des nouvelles

Le Service de police de Laval (SPL) demande la collaboration du public afin d’identifier un suspect ayant commis un délit de fuite avec blessé, dans le secteur d’Auteuil.

Le 16 juillet dernier, vers 11 h, un automobiliste et sa passagère ont quitté un terrain commercial situé sur le boul. des Laurentides, près de l’intersection de la rue Turcot. Le conducteur s’est engagé vers le nord en coupant le chemin à un adolescent de 16 ans qui circulait en direction sud, en scooter.

Ce dernier a perdu le contrôle de son engin, a chuté et a frappé la voiture. L’automobiliste s’est immobilisé et est sorti de son véhicule pour s’approcher de la victime, cellulaire en main. Toutefois, il serait ensuite retourné à son véhicule pour quitter vers le nord sans porter assistance à la victime.

La victime a été conduite dans un centre hospitalier pour soigner des ecchymoses, éraflures et une commotion cérébrale. Il a reçu son congé de l’hôpital le lendemain.

L’enquête a permis de retracer une photo du suspect et de sa passagère qui s’étaient rendus dans un commerce avant l’accident.

Description du suspect:

  • Homme de race noire;
  • Mesure environ 1 m 78 (5 pieds et 10 pouces);
  • Boucle d’oreille aux deux oreilles, une chaine en or et bracelet au poignet droit.

Description de la passagère:

  • Femme de race noire;
  • Mesure environ 1 m 67 (5 pieds et 6 pouces);
  • Lunette de vision.

Description du véhicule du suspect:

  • Berline noire, 4 portes, style Mazda 6 des années 2010-2012

Toutes informations sur les suspects peuvent nous être transmises sur notre Ligne-Info 450-662-INFO (4636) ou en composant le 911, en mentionnant le dossier LVL-200716-038.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.