Publicité

16 août 2021 - 15:00

Des événements survenus le 10 juillet dernier

3 suspects arrêtés pour tentative de meurtre

Par Catherine Deveault

Le Service de police de Laval (SPL) désire informer la population lavalloise que trois individus ont été arrêtés en lien avec des événements survenus le 10 juillet dernier, au bar Aztec, situé dans le secteur Chomedey.  

Le 10 juillet 2021, vers 00h53, une altercation entre plusieurs individus a débuté à l’intérieur du bar Aztec. Vers 1h20, une autre bagarre est survenue à l'extérieur, dans le stationnement. Un coup de feu a été tiré atteignant deux victimes. Les victimes ont été localisées dans des centres hospitaliers. L’enquête a permis d’identifier trois suspects et de procéder à leur arrestation.

Comparution

Les accusés ont comparu au palais de justice de Laval, sous le chef d’accusation de tentative de meurtre. Deux des individus, Marc Kenson Milien, âgé de 28 ans, et Chayanne O N’eil Peralta Garcia, âgé de 27 ans, sont toujours détenus. L’autre accusé, Johaina Fahmy, âgée de 21 ans, a été libéré avec plusieurs conditions à respecter. Ils seront de retour en cour le 19 août prochain.

Toute personne qui aurait de l'information concernant les événements du 10 juillet, ou en lien avec les événements récents, peut communiquer de façon confidentielle sur la Ligne-Info au 450 662-INFO (4636) ou composer le 911 et mentionner le dossier LVL 210710-009.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.