Publicité
27 janvier 2015 - 16:19 | Mis à jour : 16:40

Le théâtre, c'est bon pour les ados

Fanny Arnaud

Par Fanny Arnaud, Journaliste

Un projet de théâtre mis en place dans des écoles secondaires au cours des deux dernières années par un organisme lavallois pourrait recevoir une reconnaissance nationale.
 
En effet, Rencontre Théâtre Ados (RTA) est finaliste du prix RIDEAU initiative 2015 pour son projet Jeunesse en création.
 
Le Réseau indépendant des diffuseurs d'événements artistiques unis (RIDEAU) a pour mission de valoriser la profession de diffuseur et, selon Marlène Morin, responsable communications, le prix initiative récompense le travail des organismes dont les projets sont pertinents et rentables.
 
Secondaire
 
Jeunesse en création, c'est la possibilité pour des jeunes du secondaire de faire du théâtre dans leur classe mais surtout de recevoir des conseils de professionnels de la mise en scène, du chant ou encore de la création scénique.
 
L'année dernière deux écoles de Laval, une de Blainville et une de Sainte-Thérèse ont participé. Cette année, une école montréalais et deux écoles de Laval sont impliquées.
 
"On en est à la deuxième édition et on travaille pour que ça continue", dit Mélanie Viau, responsable des communications du RTA.
 
Créativité
 
Elle explique que ces ateliers de création sont l'occasion de mettre en pratique "une foule de compétences acquises à l'école".
 
Pour la directrice générale et cofondatrice du RTA, Sylvie Lessard, il faut aller à la rencontre des ados.
 
"Quand on lit que 30% des Lavallois âgés de 20 ans n'ont pas de diplôme secondaire en main, il est nécessaire de leur proposer des projets stimulants, de leur donner l'occasion de s'exprimer sans censure, d'une façon libre et créative.", dit-elle.
 
Laval
 
Alors que le RTA est finaliste du prix RIDEAU initiative 2015, la Maison des arts de Laval est nominée pour le prix RIDEAU du Diffuseur 2015.
 
"Cette année c'est lumière sur Laval", dit Mme Morin.
 
Le prix sera remis le 19 février prochain.
 
 
 
 
 
 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.