Publicité
17 avril 2019 - 08:00 | Mis à jour : 09:04

Les 2 de Pique de l'Académie Sainte-Thérèse et le Choc de l'école Armand-Corbeil remportent la fin de saison de la ligue d'improvisation de la Rencontre Théâtre Ados (LIRTA)

Finales de la plus grande ligue d'improvisation pour les jeunes du secondaires

Par Salle des nouvelles

Les grandes finales de la 17e saison de la LIRTA ont attiré plus de 200 spectacteurs les 12 et 13 avril à la Maison des arts de Laval.

Chaque semaine, depuis octobre 2018, ils étaient 330 joueurs, âgés de 12 à 17 ans, répartis dans 45 équipes et issus de 25 écoles de Laval, de Montréal, des Laurentides et de Lanaudière à s'affronter au cours de plus de 250 matchs. Cette saison aura abouti aux séries éliminatoires ainsi qu'au match des étoiles et aux grands spectacles des finales.

Un prix décerné par la LNI pendant les finales

François-Étienne Paré, directeur artistique du Théâtre de la Ligue Nationale d’Improvisation (LNI), aura décerné, pour la première fois aux finales de la LIRTA, un trophée LNI au joueur qui a interprété avec brio ses différents personnages pendant la saison.

Pour la saison 2018-2019, c'est Édouard Marsolais de l'équipe des 2 de Pique (Académie Sainte-Thérèse) qui a remporté ce trophée de prestige. Ce partenariat vient souligner la renommée grandissante de notre ligue dans le monde de l'improvisation québécois. 

Développement des activités de la LIRTA grâce au soutien du MCCQ

Grâce au soutien du Ministère de la Culture et des Communications (MCCQ), la RTA a bonifié l'ensemble de ses activités d'improvisation parascolaires avec la création d'un premier tournoi d'improvisation ainsi que de formations données aux entraîneurs et aux arbitres. 

En effet, la LIRTA a organisé du 1er au 3 mars 2019 son premier tournoi d'improvisation au Collège Letendre. Ce sont en tout 200 adolescents de 23 équipes qui se sont affrontés pendant des matchs spéciaux et ont participé aux formations en danse, en mouvements corporels et en slam données par 4 artistes professionnels. « Ce premier tournoi fut un événement unique dans le réseau du secondaire de par le nombre de joueurs participants, les formes des matchs et les formations originales que nous avons proposé! », souligne Sylvie Lessard, directrice générale et artistique de la Rencontre Théâtre Ados.

Pour améliorer le niveau de la ligue, une formation a été donnée aux coachs des équipes en février 2019. Sous forme de table ronde et d’échanges entre pairs, entraîneurs débutants et expérimentés ont discuté librement des enjeux qu'ils rencontrent quotidiennement avec leurs équipes. Afin de leur donner des conseils pédagogiques répondant à leurs problématiques, la formation a été animée par un improvisateur qui est également éducateur dans le milieu scolaire.

Avec l'objectif d'offir une préparation de qualité à l'ensemble de son personnel, les joueurs finissants intéressés à devenir arbitre à la saison 2019-2020 seront formés, en juin, sur les techniques de l'arbitrage et la réglementation des matchs par Roberto Sierra, improvisation renommé et ancien joueur de la LNI. 

Une célébration haute en couleur pour les champions de saison

La cérémonie de clôture a permis de récompenser les équipes méritantes des 6 divisions. Grâce aux votes des entraîneurs de chaque équipe, le meilleur joueur et la meilleure joueuse de chaque ligue ainsi que le/la joueur(se) s'étant démarqué(e) par la construction de ses histoires (joueur constructeur) ont reçu des prix. 

Mentionnons  la présence importante de représentants de la Caisse Desjardins des Grands boulevards de Laval, partenaire majeur de la LIRTA depuis 2006, qui ont décerné le prix de l'école courtoise à la Polyvalente Sainte-Thérèse. Ce prix est reçu par l'école qui a le mieux accueilli les équipes participantes pendant la saison. La RTA souhaite également remercier Hydro-Québec et la Fondation Evenko pour leur appui. 

Ligue A

  • Équipe championne  - Coupe Champlain : 2 de Pique de l'Académie Sainte-Thérèse 
  • Équipe finaliste : Maelstrom du Collège Laval
  • Meilleure joueuse : Arielle Goudreault de L'Impact de l'école Armand-Corbeil
  • Meilleur joueur : Louis Mayer des Verts de la Polyvalente Deux-Montagnes
  • Joueur(se) constructeur(trice) : Mikael Paquette de le Vox Pop de l'école Georges-Vanier;
  • Première place - division Nord : Kayak de l'école Rive-Nord;
  • Première place - division Sud : Ciclone du Collège Laval;
  • Première place - division Est : Impact de l'école Armand-Corbeil;
  • Première place - division Ouest : 2 de Pique de l'Académie Sainte-Thérèse

Ligue B

  • Équipe championne : Le Choc de l'école Armand-Corbeil;
  • Équipe finaliste : Tsinami du Collège Laval; 
  • Meilleure joueuse : Emily Turcotte de la Vertu de la Polyvalente Deux-Montagnes;
  • Meilleur joueur : Philippe Marsolais du Brelan d'As de l'Académie Sainte-Thérèse;
  • Joueur(se) constructeur(rice) : Gabriel Massé du Choc de l'école Armand-Corbeil;
  • Première place - division Nord Tsinami du Collège Laval ;
  • Première place - division Est Le Choc de l'école Armand-Corbeil.

LIRTA Junior, l'improvisation au primaire

Lancée en 2016, la LIRTA Junior est la mise en place d'ateliers d'improvisation parascolaires dans les écoles primaires. Avec cette activité, la RTA crée un bassin de futurs talents qui pourront intégrer la LIRTA dès leur entrée au secondaire.

Cette saison, 300 ateliers auront eu lieu dans 14 écoles primaires de Laval. C'est avec une immense joie que le festival de la RTA aura accueilli le 13 avril plusieurs écoles afin de disputer un mini-tournoi à la Maison des arts de Laval devant leurs proches.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.