Publicité

4 août 2021 - 12:00

Rentrée scolaire 2021-2022

Québec adopte un nouveau programme pour les élèves du préscolaire

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Les enfants qui entreront à la maternelle en septembre prochain suivront un tout nouveau programme adopté par le gouvernement du Québec. Ce programme s’inscrit dans le cadre d’Agir tôt et de manière concertée, une stratégie gouvernementale à laquelle participent le ministère de la Santé et des Services sociaux, le ministère de la Famille et le ministère de l’Éducation, et vise le développement global et la prévention.

S’adressant aux enfants de la maternelle 4 ans et 5 ans, le nouveau programme « vise à favoriser le développement global de tous les enfants et à mettre en oeuvre des interventions préventives pour répondre à leurs besoins », pouvons-nous lire dans le document explicatif publié par le ministère de l’Éducation.

Le programme-cycle a pour objectif de soutenir l’enfant dans ses premiers pas en milieu scolaire et lui donnant des occasions d’apprendre, de comprendre, de se familiariser avec l’école et de développer ses compétences en vue de son passage en 1re année.

Le jeu, toujours au coeur des apprentissages

Comme c’est le cas actuellement, le jeu demeurera au coeur des activités d’apprentissages. Les enfants passeront donc beaucoup de temps à jouer.

La maternelle laisse également une grande place aux jeux libres. Les enfants pourront ainsi profiter de deux périodes de 45 à 60 minutes, par jour, pour jouer librement.

Ce qui change

Si l’ancien programme n’avait pas d’attentes spécifiques quant à la connaissance des lettres, le nouveau corpus indique quant à lui qu’il est attendu de l’enfant qu’il connaisse « le nom et le son de la plupart des lettres de l’alphabet, majuscules et minuscules », à la fin de son parcours au préscolaire.

Bien que des activités d’apprentissages des lettres ont toujours fait partie des jeux proposés par les enseignants, il se pourrait que ces activités soient augmentées considérant les nouvelles exigences ministérielles.

La mise en place d’activités de prévention universelles et ciblées est également une nouveauté. L’objectif de ces activités est de s’assurer que tous les élèves développent les compétences nécessaires pour faciliter leur passage en 1re année.

Des activités spécifiques différenciées et intensifiées en réponse aux besoins des enfants présentant des difficultés notamment sur le plan psychosocial ou cognitif pourront aussi être offertes.

Il importe de préciser que les enseignants ont toujours porté une attention particulière à leurs élèves pour les accompagner et les soutenir. La nouveauté est que ces activités font maintenant partie du programme.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.