Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

VIDÉO : Thomas Mulcair parle PME et fait flamber un steak

Chargement du vidéo
durée 14h30
10 mars 2015
Fanny Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par Fanny Arnaud, Journaliste

Voir la galerie de photos

Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Thomas Mulcair, était à Laval hier après-midi pour visiter une PME, le restaurant Boucher Double

C'était pour lui l'occasion de présenter les intentions de son parti envers les PME, mais aussi de dévoiler ses talents de cuisinier.

En effet, le chef lui a laissé les fourneaux et M. Mulcair a démontré qu'il savait faire flamber un steak.

Heureusement le photographe de L'Écho de Laval, Daniel Therrien, n'en a pas raté une miette.

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


3 février 2023

Vapotage chez les jeunes: Dubé prêt à sévir pour limiter l'accès

Le gouvernement Legault songe à limiter davantage l'accès aux produits de vapotage. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a laissé entendre jeudi qu'il était inadmissible qu'autant de jeunes vapotent actuellement. Il réagissait à un reportage du quotidien Le Devoir indiquant qu'il est facile même pour les mineurs de se procurer des ...

2 février 2023

Commissaire à la langue française: QS fait volte-face, approuve le candidat de la CAQ

Québec solidaire (QS) effectue un changement de cap et consent désormais à ce que le philosophe Benoît Dubreuil devienne le tout premier commissaire à la langue française. Le parti de Gabriel Nadeau-Dubois s'était opposé l'année dernière à la nomination de M. Dubreuil, se disant en désaccord avec ses propos passés sur la langue et ...

2 février 2023

Bernard Drainville blâme les libéraux pour le manque d’enseignants dans les écoles

Questionné sur les conséquences de la pénurie de main-d’œuvre dans les écoles, Bernard Drainville renvoie la balle aux libéraux tandis que l’ex-ministre des Finances, Carlos Leitao, admet des regrets sur les compressions en éducation.  M. Leitao a dit que, si c’était à refaire, il aurait été «plus modéré » dans le contrôle des dépenses ...