Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 décembre 2017 - 11:15

Entrée en vigueur du Schéma d’aménagement et de développement révisé

Grand jalon franchi à Laval

Par Salle des nouvelles

La dernière étape du processus de révision du Schéma d’aménagement et de développement révisé (SADR) vient tout juste d’être franchie. En effet, à la suite de l’adoption du SADR par le conseil municipal le 8 août dernier, la Ville de Laval a reçu, le 8 décembre dernier, l’approbation du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) qui permet son entrée en vigueur sur le territoire lavallois. Ce document reflète ainsi la volonté de la Ville de concrétiser sa vision Urbaine de nature 2035.

« Nous sommes très fiers de cet accomplissement. C’est le fruit d’efforts considérables déployés par la Ville de Laval ainsi que par l’ensemble des partenaires et citoyens. Cette importante démarche de réflexion et de concertation, initiée en 2014, a mobilisé un grand nombre d’intervenants. Le document reflète l’ampleur et la qualité du travail accompli. Le schéma révisé est un important outil de planification permettant de guider nos actions en matière d’aménagement et de développement de la Ville de Laval », mentionne le maire Marc Demers.

De plus, le schéma révisé identifie les enjeux propres à Laval et établit les lignes directrices de l’aménagement de son territoire sur un horizon de 15 ans, conformément aux orientations gouvernementales et au Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). Notamment, le schéma :

vise une densification des abords des équipements de transport en commun structurants (stations de métro, gares et corridors de bus à haut niveau de service);
prévoit des hauteurs maximales pour tous les bâtiments (82 % du territoire est assujetti à une hauteur maximale de 6 étages);
prévoit trois grandes affectations qui ont pour objectifs de conserver et de protéger les 24 bois d’intérêt identifiés, dont le bois du Souvenir et le bois du Totem (3 331 ha de territoire protégé ou conservé et 1 718 ha de couvert forestier protégé);
maintient l’intégrité de la zone agricole permanente (7 053 ha de territoire agricole protégé);
vise à créer des milieux de vie complets, inclusifs et à échelle humaine;
identifie des paysages d’intérêt et des bâtiments patrimoniaux à protéger et mettre en valeur;
identifie des secteurs stratégiques qui devront faire l’objet d’une planification particulière;
propose des actions afin de soutenir le développement économique de la ville pour accroître son rayonnement.
 

Prochaines étapes
Au cours des prochains mois, le processus de révision de la réglementation d’urbanisme débutera et s’échelonnera sur une période d’environ deux ans. Cette révision permettra d’ajuster la réglementation en vigueur en fonction du schéma révisé.

Démarche de révision du SADR
Rappelons que la démarche de révision d’un schéma d’aménagement est régie par la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme. La Ville de Laval doit effectuer une révision périodique de son schéma d’aménagement et de développement. L’entrée en vigueur de celui-ci constitue la dernière étape de cette démarche.

 

Le document complet : http://bit.ly/2vPqMUl

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.