Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 septembre 2018 - 13:56 | Mis à jour : 15:43

Québec solidaire dévoile son projet du Grand Montréal express

Par Salle des nouvelles

Québec solidaire dévoilait ce jeudi matin au Parc des locomotives à Montréal son plan de transport montréalais, le Grand Montréal express. Ce plan de mobilité métropolitaine inclut 38 nouvelles stations de métro dans une première phase et au moins 4 supplémentaires dans une seconde phase.

L’objectif, pour Québec solidaire, est que d’ici 2030, 50% des déplacements se fassent en transport collectif. Ainsi, Québec solidaire entend mettre sur pied un service rapide par bus (SRB) reliant l’est et l’ouest de Laval, favoriser les autobus inter-banlieues ainsi que mettre de l’avant le transport collectif sur demande, entre autres mesures concernant la Rive-Nord de Montréal.

Québec solidaire est conscient des enjeux liés au trop fort volume de voitures sur nos routes. En 2016, près des deux tiers des navetteurs et navetteuses de la grande région de Montréal allaient au travail en auto solo, la même proportion qu’en 2001. Le nombre de véhicules sur les routes est en constante augmentation, et les problèmes de congestion s’aggravent, une réalité malheureusement bien connue des Lavallois et Lavalloises.

« Les bouchons de circulation privent les gens de temps de qualité avec leur famille », déplore Graciela Mateo, candidate dans Laval-des-Rapides présente au point de presse. « Sans oublier qu’au-delà des désagréments individuels qu’il cause, le transport routier est le secteur d’activité le plus polluant du Québec et le principal facteur de l’augmentation des émissions de GES ». 

Afin d’inverser la vapeur, Québec solidaire promet de mettre en oeuvre le Grand Montréal express, un plan de mobilité métropolitaine ambitieux, qui inclut notamment le développement du covoiturage et de l’autopartage, le soutien à l’électrification du réseau de bus et un Réseau express métropolitain (REM) entièrement public.

Ce projet de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), actuellement prévu en partenariat public privé, sera ramené entièrement dans le giron public par un gouvernement solidaire. Québec solidaire est le seul parti, en ce moment, qui prend le pari du transport collectif. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.