Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 septembre 2018 - 08:52 | Mis à jour : 09:01

La candidate péquiste dans Fabre, Odette Lavigne annonce ses engangements pour les familles lavalloises

Mme Odette Lavigne, candidate pour le Parti québécois dans Fabre a présenté les engagements du PQ qui touchent à la famille et à la petite enfance. Mme Lavigne a souligné les bienfaits dont pourraient bénéficier les familles de Laval.

En effet, l’objectif du PQ est de faciliter l’accessibilité aux garderies en imposant un tarif unique dans les CPE: 8$ pour le premier enfant, 4$ pour le deuxième et gratuit pour le troisième et les suivants. Ainsi que la gratuité pour les familles dont le revenu est inférieur à 34 000$. Le PQ veut aussi accorder un revenu stable à l’organisme Mieux-naître à Laval. Il promet également d’établir un service de lunch à coût modique dans les écoles et d’augmenter la durée du congé de paternité de 5 à 8 semaines.

«Ce sont toutes des mesures qui ont pour but de venir en aide aux familles de Laval» a souligné Mme Odette Lavigne. «L’éducation: une priorité à Laval» selon Marc-André Constantin, candidat du Parti québécois dans Sainte-Rose. C’est ainsi que M. Constantin a redéfini la place importante que l’éducation du primaire à l’université doit redevenir.

La société québécoise a beaucoup souffert des compressions imposées par le gouvernement libéral dans le système d’éducation au Québec. M. Constantin a mentionné toute l’importance que revêt la construction d’écoles à Laval causée par l’arrivée de nouvelles familles ainsi que la rénovation des écoles existantes.

«Nos écoles sont bondées, les bibliothèques sont utilisées comme salles de classe, on construit des maisons mobiles pour loger les enfants» d’expliquer M. Constantin en plus de souligner le manque de ressources professionnelles pour venir aux enfants en difficulté. «C’est le résultat des coupures des dernières années en éducation», de dire M. Constantin.

L’accueil dans nos écoles des nouveaux arrivants et des enfants d’immigrants doit aussi redevenir une priorité dans nos écoles selon M. Constantin «car, dit-il, Laval reçoit à chaque année des contingents de nouveaux élèves venus de divers pays du monde et qu’il faut veiller à bien les intégrer à la culture et à la langue française au Québec».

Plusieurs autres mesures ont été mises de l’avant en ce qui concerne les cégeps et les universités. Finalement, il a insisté sur le fait que le Parti québécois va initier une vaste consultation sur la question de l’alphabétisation qui constitue un fléau pour beaucoup de nos concitoyens.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.