Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
18 septembre 2018 - 15:25 | Mis à jour : 19 septembre 2018 - 22:16

Le maire Marc Demers va à la rencontre des candidats péquistes

Le maire de Laval, Monsieur Marc Demers, a rencontré les candidats lavallois du Parti Québécois afin de leur faire part des 9 demandes prioritaires.

M. Demers a rappelé que Ville de Laval souhaitait voir ces priorités lavalloises traiter rapidement par le prochain gouvernement provincial. Le maire a mis notamment l’accent sur la mise en œuvre du réseau de transport intégré Laval-Basses Laurentides tout en ajoutant qu’il y avait également, dans ces demandes prioritaires, des mesures pour combler les besoins des familles et accroître l’autonomie de la Ville.

Tout en souhaitant une excellente fin de campagne aux candidats rencontrés ce matin, le maire a rappelé que le vote était un droit et un devoir citoyen fondamental pour tous les électeurs, femmes et hommes, toutes générations confondues, afin de soutenir la force de notre démocratie.

«J’encourage l’ensemble de tous ceux et celles qui ont le droit de vote à se prévaloir de ce droit et à accomplir leur devoir citoyen» a conclu le maire Demers à l’issue de cette rencontre, en rappelant que d’autres rencontres étaient prévues avec les candidats de la Coalition Avenir  Québec et ceux du Parti libéral du Québec et qu’il demeurait tout aussi disponible pour rencontrer leur chef respectif.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.