Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
29 octobre 2018 - 10:19 | Mis à jour : 15:59

Le Parti Laval – Équipe Michel Trottier, véhicule politique intergénérationnel

Par Salle des nouvelles

La Communauté jeunesse du Parti Laval – Équipe Michel Trottier (CJPL), a élu des nouveaux membres de son comité exécutif lors de son assemblée générale annuelle, le 25 octobre dernier.

Les postes de président, vice-présidente, responsable au contenu numérique et responsable aux événements seront respectivement occupés par Tommy Vallée (21 ans) Maria Pavel (20 ans), Marie Eve Roy (19 ans) et Louis Patrick Geoffroy (18 ans).

Contribuer au changement

Une place importante est accordée à la jeunesse dans le processus décisionnel du Parti Laval – Équipe Michel Trottier.

Un siège est spécifiquement réservé au président de la Communauté jeunesse au conseil d’administration et au comité exécutif du parti afin qu’il puisse y représenter les intérêts des jeunes Lavallois. Pour le président nouvellement en poste, cette considération se reflète dans le programme électoral de la formation politique.

« C’est l’esprit de consultation, de proximité et de nouveauté qui incite les jeunes à s’impliquer en politique. Ce sont également les engagements en mobilité, en environnement et en services de proximité qui attirent les jeunes au Parti Laval et qui insufflent un vent d’ambition à la politique municipale qui se voit généralement affectée par un certain cynisme. Au Parti Laval, faire autrement aura permis aux jeunes de se faire une place et de s’y sentir déterminants », explique M. Vallée.

L’autobus gratuit pour les étudiants, le développement d’un réseau de transport collectif de nuit, le développement d’infrastructures de loisirs et de sports plus accessibles dans les quartiers, l’entrepreneuriat local et la protection de l’environnement sont les engagements du Parti Laval les plus représentatifs des priorités identifiées par la CJPL.

Solidarité intergénérationnelle

La nouvelle vice-présidente de la CJPL, Maria Pavel, a choisi de contribuer au développement de la Ville de Laval et au projet social proposé par le Parti Laval en voyant de plus en plus de jeunes adhérer à leur véhicule politique depuis l’élection de novembre 2017.

« Au Parti Laval, je sens une forte solidarité intergénérationnelle menée par la volonté de travailler tous ensemble autour d’un projet rassembleur qui formera le Laval de demain ; et c’est ce qui me motive à occuper mes nouvelles fonctions et faire grandir la Communauté », commente Maria Pavel.

Le nouveau président rappelle que leur organisation travaillera à la mobilisation des jeunes à Laval et au recrutement de candidats potentiels.

« Depuis sa création, le Parti Laval, par ses politiques ambitieuses et sa façon de faire différemment, a su se qualifier comme le principal véhicule politique pour les jeunes lavallois. En 2017, Andréanne Fiola, âgée de 18 ans, se présentait comme candidate pour le Parti Laval dans le district de Sainte-Rose et ça a montré aux jeunes qu’ils avaient leur place en politique. Les citoyens de Laval auront encore la possibilité de voter pour des jeunes candidatures de qualité en 2021 », souligne Tommy Vallée.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.