Publicité
26 novembre 2018 - 15:50 | Mis à jour : 29 novembre 2018 - 08:57

Les Lavallois ont payé trop de taxes

L'opposition propose un gel de taxes

Toutes les réactions 1

Le chef de l’Opposition officielle, Michel Trottier, demande à l’administration Demers d’appliquer un gel du taux de taxes foncières en vue du prochain budget, dont l’adoption est prévue le 12 décembre prochain.

Pour une quatrième année consécutive, le taux d’inflation 2018 s’annonce en deçà de la prévision de 1.8% utilisée par l’administration Demers pour préparer son budget. Le chef de l’Opposition officielle rappelle que le bilan des 4 derniers budgets est sans équivoque : Les Lavallois sont surtaxés. Depuis 2015, les Lavallois ont vu leurs comptes de taxes augmenter à un taux cumulatif de 8.2%, alors que l’inflation n’a augmenté que de 5.1% pour la même période. Le chef de l’Opposition officielle souhaite mettre un terme à cette « taxation gonflée ».

« Le maire est en dette d’au moins $25 millions par rapport à ses propres promesses de limiter l’augmentation des taxes au niveau de l’inflation. Il ne faut pas oublier que pendant 3 ans, les Lavallois ont payé le double de ce qui leur a été promis. Cela a permis à la Ville d’enregistrer des surplus annuels qui ont été réservés pour des projets aujourd’hui fortement incertains comme le complexe aquatique et le centre animalier », explique le chef de l’Opposition officielle, Michel Trottier.

Proposer un gel de taxes

Le conseiller municipal de Fabreville, Claude Larochelle, proposera de décréter un gel de taxes foncières lors de la prochaine séance du conseil municipal. L’an dernier, M. Larochelle avait tenté d’annuler la hausse de taxes en proposant un amendement un budget qui lui avait été refusé par la présidente du conseil municipal, Christiane Yoakim. C’est donc par avis de proposition que l’Équipe du Parti Laval – Équipe Michel Trottier tentera de donner un répit aux Lavallois.

« L’administration Demers a une dette d’au moins $25 millions envers les Lavallois car les augmentations de taxes cumulatives ont largement dépassé l’inflation depuis 4 ans. Ma proposition de geler le compte de taxes 2019 donne un répit mérité et ne menace en rien les finances de la Ville » a pour sa part commenté le conseiller municipal de Fabreville, Claude Larochelle. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Il est temps que le gel suis fait avec la mauvaise gestion de la piscine et autre projet a la Laval et de piste cyclable ou voit réservé au autobus qui ne font que ralentire le trafique au lieux de synchroniser les lumières pour que les voiture passé moins de temps sur place à polluer.!

    Louis Chamberland - 2018-11-26 22:12