Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 décembre 2018 - 14:28 | Mis à jour : 4 décembre 2018 - 08:14

Les lavallois verront leur compte de taxes augmenter de 1,8%

Par Salle des nouvelles

Le maire de Laval, Marc Demers, a présenté, 3 décembre, le budget 2019 et le programme triennal d'immobilisations (PTI) 2019-2021 en compagnie de la directrice générale par intérim, Carole Imbeault.

« Le budget 2019 de la Ville de Laval reflète fidèlement les engagements que nous avons pris envers la population. Il repose sur notre souhait profond d'offrir aux citoyens des services de qualité, en constante évolution, le tout dans le respect de leur capacité de payer. Il témoigne également de notre désir d'en faire plus en matière de développement durable et de mobilité active », a soutenu le maire Demers.

Le 6e budget de l'administration Demers prévoit des dépenses de 875,3 M$. Le compte de taxes, pour les secteurs résidentiel et non résidentiel, augmentera uniformément de 1,8 %, ce qui correspond à la croissance de l'inflation projetée.

Ce budget prévoit que 36 M$ additionnels seront consacrés à l'amélioration des services aux citoyens, notamment par la poursuite de l'implantation de la collecte des matières organiques et l'amélioration du déneigement. Une attention particulière est également portée à la réfection des rues, au soutien du transport collectif, au traitement des requêtes citoyennes et à la prévention des refoulements d'égout.

Pour y parvenir, des ajouts de postes sont prévus pour mieux servir les citoyens et améliorer les délais. De façon à mieux répondre aux attentes des citoyens concernant le déneigement, des embauches seront réalisées. La Patrouille Neige, qui remporte un franc succès, comptera trois nouveaux employés permanents.

Pour accélérer le traitement et la délivrance de permis d'urbanisme, trois postes permanents et deux postes temporaires seront créés. Pour les permis de branchement à l'ingénierie, Laval embauchera trois techniciens en génie civil. Afin de mieux répondre aux requêtes citoyennes, plus de 15 embauches sont prévues et afin de travailler au programme de refoulement des égouts, quatre ingénieurs spécialisés s'ajouteront à l'équipe en place.

Nouveauté : deux programmes de crédit de taxes et taux de taxation distinct pour le secteur agricole 

Le maire Demers a également annoncé la mise en place de crédits de taxes. Le premier se veut un incitatif financier destiné aux propriétaires d'immeubles non résidentiels favorisant les travaux de construction ou d'amélioration d'immeubles admissibles.

Le second consiste en un programme favorisant la revitalisation et la modernisation des plus vieux secteurs industriels lavallois. Il permettra de stimuler la revitalisation et le dynamisme économique des secteurs industriels plus anciens du territoire.

De façon à soutenir davantage le milieu agricole -- rappelons que 30 % du territoire lavallois est agricole -- la Ville de Laval implantera un taux de taxation distinct aux immeubles agricoles, lequel équivaudra à 84 % du taux résiduel qui ce serait appliqué en l'absence d'une telle mesure.

Programme triennal d'immobilisations 
Le PTI 2019-2021 prévoit des investissements totaux de 1,044 G$, soit 315 M$ en 2019, 361 M$ en 2020 et 368 M$ en 2021. Ces investissements sont répartis entre la protection et la réfection des éléments d'actifs existants, ainsi qu'au soutien opérationnel (46,2 %) et au développement des infrastructures (53,8 %).

« Notre PTI a été élaboré avec le souci d'orienter les investissements vers des projets prioritaires et réalisables qui correspondent à notre vision stratégique. Il respecte la capacité de payer de la population et contrôle le niveau de recours à l'emprunt », a précisé le maire Demers.

Développement et mobilité durable

Dans un souci de continuer à faire du développement durable une priorité, 99,7 M$ seront alloués à l'usine de biométhanisation et de compostage. Un montant de 16 M$ sera affecté au programme de contrôle des surverses, alors que 18,7 M$ seront réservés au remplacement de 900 arbres contaminés par l'agrile du frêne et à la plantation de plus de 30 000 nouveaux arbres.

Une somme de 27,5 M$ sera également investie pour faire l'acquisition de milieux naturels et au maintien d'espaces publics. Deux nouveaux écocentres seront construits à Laval au coût de 4,5 M$, dont l'un d'eux ouvrira ses portes en 2020.

Des investissements de 83,4 M$ seront consacrés au transport collectif. Reconnue pour être l'une des plus innovantes au Canada, la Société de transport de Laval amorcera, en 2019, l'électrification de ses autobus, et ce, dans l'objectif d'offrir aux citoyens un service de transport respectant les meilleures pratiques environnementales.

Services de proximité

Deux nouvelles casernes de pompiers seront construites pour une somme de 21,7 M$. La première est située dans Pont-Viau et la seconde dans le secteur de Laval-Ouest. Du côté du Service de police, 12,8 M$ seront destinés à la construction d'un nouveau poste de gendarmerie dans l'ouest de la ville.

Dans le but d'optimiser les opérations de déneigement et de déglaçage et d'offrir aux citoyens une information en continu sur l'état d'avancement des opérations de déneigement, Laval injectera 1,33 M$.

Cette somme sera destinée au développement d'une application mobile - projet qui débutera en 2019 sous forme de projet pilote ciblé - et au réaménagement des dépôts à neige. De l'achat d'équipement est également prévu afin, d'automatiser le suivi et l'analyse du transport de neige et de la machinerie. Ces investissements combinés en infrastructure et en optimisation des opérations permettront d'offrir aux citoyens des services efficaces et maximisés.

Infrastructures et équipements

Sachant que les infrastructures lavalloises sont vieillissantes, une somme de 95,2 M$ est prévue pour assurer la réhabilitation d'égout et d'aqueduc. Un montant de 46,2 M$ sera consacré à la réfection des rues et 19,3 M$ à la réfection des ponts, viaducs et ponceaux. Laval injectera 28,5 M$ pour la mobilité active et durable. Une portion de cette somme servira à mettre en place de nouveaux aménagements, incluant le prolongement de 5,7 kilomètres de rue et l'ajout de 15 kilomètres de piste cyclable.

Dans l'esprit d'améliorer sa performance écoénergétique et continuer de progresser vers une ville intelligente, la Ville procédera à la conversion de l'éclairage de rue. À ce titre, 21,2 M$ serviront à l'installation de 10 000 à 15 000 lumières DEL, équipées de capteurs. Cette initiative innovante permettra d'optimiser le contrôle des systèmes d'éclairage sur le territoire et accélérera le déploiement de la fibre optique, pour lequel un montant de 10,5 M$ a été prévu.

Toujours dans une perspective d'améliorer l'expérience citoyen, la Ville de Laval déboursera 16,6 M$ pour, entre autres, des travaux sur les équipements aquatiques aux parcs Chénier, Prévost et Berthiaume-Du Tremblay qui incluent la réfection de piscines et de pataugeoires. Notons que 7,1 M$ serviront à la rénovation de l'aréna Mike-Bossy. Le projet de régénération de Val-Martin recevra une enveloppe de 20,3 M$, alors que 13,6 M$ seront consacrés à la revitalisation du secteur du métro Concorde.

Au cours des trois prochaines années, 10,1 M$ seront investis dans le projet de rénovation du centre communautaire de Laval-des-Rapides, du complexe André-Benjamin Papineau et de la Bibliothèque Germaine-Guèvremont. À cela s'ajoutera 1,0 M$ pour l'aménagement d'un espace multifonctionnel couvert au parc des Prairies.

L'administration municipale poursuit ses efforts pour faire de Laval une ville urbaine, avec une vie de quartier vivante. Finalement, 8,7 M$ seront destinés au projet de Centre de services de proximité à Saint-François qui comprend la construction d'une bibliothèque centrale et d'un centre communautaire.

« Ce budget reflète fidèlement les engagements que nous avons pris envers la population. Il repose sur notre souhait profond d'offrir aux citoyens des services de qualité, en constante évolution, le tout dans le respect de leur capacité de payer. Il témoigne également de notre volonté profonde d'améliorer l'environnement dans lequel évoluent les Lavallois », a conclu le maire Demers.

Notez que tous les montants sont susceptibles d'être réévalués au moment de la réalisation.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.