Publicité
19 février 2019 - 08:56 | Mis à jour : 12:10

Laval veut relever les défis imposés par les conditions climatiques

Par Jessica Brisson, Journaliste

Au cours d’une rencontre tenue le 14 février en après-midi, le maire de Laval a formulé une proposition au Président de l’Union des municipalités du Québec qui vise essentiellement à mettre en commun toute l’expertise des municipalités pour adapter les stratégies neige en fonction des nouvelles réalités climatiques auxquelles les équipes de déneigement sont confrontées sur le terrain.

Le maire de Laval constate que malgré le travail acharné des équipes d’hommes et de femmes qui se relaient sur le territoire de Ville de Laval pour le tassage, le soufflage et le déglaçage, les conditions climatiques extrêmes provoquent des situations qui complexifient radicalement la tâche des employés.

Dans la proposition adressée à M. Alexandre Cusson, président de l’UMQ, M. Demers pose les bases de la réflexion : «Il semble évident que tous les efforts de lutte aux changements climatiques n’arriveront pas à inverser la tendance à court terme, n’y aurait-il pas lieu que l’UMQ mette sur pied une table de réflexion qui se pencherait sur les stratégies à adopter pour affronter cette nouvelle réalité?»

Cette proposition tient donc compte des conditions météorologiques autrefois exceptionnelles qui, maintenant, sont devenues des phénomènes courants, à l’image de la quinzaine d'épisodes de gel/dégel vécus par plusieurs municipalités, avec deux fois plus de pluie que d’habitude en cette période de l’année.

« En l’espace de quelques jours ou parfois au cours d’une seule et même journée, nous connaissons des épisodes d’averses de neige et de pluie souvent espacés par des épisodes de verglas », poursuit le maire de Laval dans sa correspondance.

Le maire de Laval a également suggéré les balises du mandat que pourrait avoir l’équipe de réflexion qui se pencherait sur la question.

« Leur objectif serait de voir comment nous pouvons mieux nous adapter aux nombreux défis qu’imposent les nouvelles conditions climatiques auxquelles nos équipes sont confrontées sur le terrain. Cela comprend notamment les défis à venir ainsi que nos futurs besoins afin d’améliorer nos stratégies opérationnelles », a précisé Marc Demers, tout en offrant la possibilité de voir M. Ray Khalil, membre du comité exécutif et responsable des dossiers des travaux publics, travailler en collégialité avec l’équipe d’élus et de fonctionnaires désignés.

Pour sa part, M. Ray Khalil, a bon espoir que la mise en commun des expertises des municipalités pourra permettre de développer une approche mieux adaptée à ces nouvelles conditions climatiques.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.