Publicité
6 novembre 2019 - 09:00

Dans le cadre de contrats publics

Laval récupère 50 M$ de sommes détournées

Par Salle des nouvelles

Le maire Marc Demers a annoncé que la Ville de Laval a récupéré près de 50 millions de dollars des sommes détournées à la suite de fraudes ou de manœuvres dolosives dans le cadre de contrats publics. Ces fraudes ont été révélées notamment à la Commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction, communément appelée commission Charbonneau.

« La récupération des sommes payées en trop à cause de la corruption et de la collusion qui sévissait autrefois à Laval est une priorité pour notre administration, et je suis très fier que nous soyons les leaders incontestés en la matière, a avancé le maire. Je salue d’ailleurs le travail exceptionnel et tenace de l’équipe que nous avons mise en place sous la gouverne de Me Simon Tremblay, directeur du Service des affaires juridiques. Cette équipe, dont une grande partie des membres provient de la commission Charbonneau, possède une expertise unique au Québec et elle poursuivra ses efforts pour récupérer encore plus d’argent Lavallois ».
 

Les 50 millions de dollars récupérés s’inscriraient dans le cadre d’ententes conclues dans le cadre du Programme de remboursement volontaire de la Loi visant principalement la récupération de sommes payées injustement à la suite de fraudes ou de manœuvres dolosives dans le cadre de contrats publics​, mais également par des ententes en marge de ce programme.
 

Retour direct aux citoyens

« Bien que le Programme du gouvernement soit terminé, nous continuons à déployer les efforts nécessaires pour faire valoir les droits des contribuables lavallois et récupérer le maximum de fonds détournés depuis 1997, à l'époque de la collusion et de la corruption, a ajouté Marc Demers. Jusqu’à maintenant, en plus des nombreux règlements intervenus, sept poursuites judiciaires ont été intentées et plusieurs autres suivront ».

Les sommes récupérées retournent directement aux citoyens et à la communauté sous plusieurs formes, soit :

  • Création du Fonds Place-du-Souvenir, qui est un levier d’intervention auprès des jeunes de 0 à 17 ​ans issus de milieux défavorisés afin de permettre leur plein épanouissement;
  • Contribution de 20 M$ à la réserve pour l’acquisition et la mise en valeur de milieux naturels.
  • Contribution au paiement comptant des immobilisations pour éviter le recours à l’endettement.
     

« Notre forte volonté de récupérer ce qui appartient aux Lavallois jumelée à l’efficacité de notre équipe nous offre déjà d’excellents résultats. Nous continuerons donc le travail et d’autres poursuites s’ajouteront au cours des prochains mois, sans se limiter aux seuls contrats de construction », a conclu le maire.

Il est possible de visionner la vidéo de cette annonce.


 


 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.