Publicité
15 janvier 2020 - 10:30

Laval a passé un contrat dont les prix varient de 34,92 $ la tonne en 2021 à 39,24 $ en 2026

Matières résiduelles: le conseil obtient un tarif concurrentiel

Par Salle des nouvelles

Le conseil municipal de la Ville de Laval a adjugé hier soir un contrat de 54 929 754,65 $, taxes incluses, à l’entreprise Complexe Enviro Connexions Ltée, dont le site d’enfouissement est à Terrebonne, pour ses services d'élimination des matières résiduelles. D’une durée de 5 ans, ce contrat débutera en janvier 2021 et se terminera en décembre 2026.

Compte tenu de la taille du marché que représente Laval, les tarifs obtenus dans le cadre de ce contrat sont concurrentiels, variant de 34,92 $ la tonne en 2021 à 39,24 $ en 2026. Un parangonnage réalisé dans la grande région de Montréal a permis de constater que les prix obtenus par la plupart des municipalités se situent entre 35 $ et 66 $ la tonne.

De 333 à 268 kg de déchets domestiques enfouis par an

Grâce aux programmes implantés dans les dernières années, dont la collecte des matières organiques à l’ensemble des immeubles de 7 logements et moins, la quantité de déchets domestiques enfouis par la Ville de Laval est passée de 333 à 268 kg par habitant en 4 ans. Ainsi, les quantités à éliminer dans les 5 prochaines années ont été estimées en tenant compte, entre autres, de l'implantation de nouveaux programmes et de l'amélioration des programmes existants, en plus de la variation de l'activité économique, du développement résidentiel et de la variation de la population. 

 

« Notre objectif pour les prochaines années est de continuer de réduire le volume de déchet envoyé à l’enfouissement. D’ailleurs, nous dévoilerons sous peu notre Stratégie lavalloise de gestion des matières résiduelles, laquelle impliquera entre autres une nouvelle réglementation et de nombreuses mesures visant l’atteinte de cet objectif », souligne Virginie Dufour, conseillère de Sainte-Rose et responsable des dossiers en lien avec l’environnement.

 

Parmi les mesures déjà en place ou en planification, notons l’implantation de la collecte des matières organiques aux immeubles de 8 logements et plus qui débutera cette année, l’ouverture d’un écocentre prévue dans la prochaine année et la campagne Mets du respect dans ton bac, en collaboration avec le groupe Alaclair Ensemble, laquelle a sensibilisé les Lavallois et l’ensemble du Québec à une meilleure gestion du recyclage.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.