Publicité
24 janvier 2020 - 08:00 | Mis à jour : 08:02

Consultations prébudgétaires du gouvernement du Québec 2020-2021

Laval présente les projets prioritaires pour lesquels elle requiert l’aide du gouvernement

Par Salle des nouvelles

La mairie a rendu public les principales demandes présentées au ministre des Finances du Québec, Éric Girard, dans le cadre des consultations prébudgétaires 2020-2021.

Dans un premier temps, le maire de Laval Marc Demers demande au gouvernement du Québec un soutien financier pour la réalisation du complexe aquatique de Laval. Selon lui, il s’agit d’un équipement sportif de grande envergure jugé prioritaire par la population, qui l’attend et la réclame depuis "trop longtemps déjà". Les demandes de l'élu portent également sur le projet de bibliothèque centrale, le financement de logement social et abordable et l’acquisition des trois grandes îles.

"Nous avons évidemment abordé la notion du transport collectif, dont notre souhait de voir plus d’équité dans la politique de financement de l’Autorité régionale de transport métropolitain et la création d’un centre d’excellence en transport collectif. Enfin, nous avons évoqué les investissements souhaités pour la construction d’une usine de biométhanisation et la poursuite de la revitalisation de notre centre-ville », a soutenu le maire Demers.

Un complexe aquatique pour "bonifier l'offre de services"

Le manque flagrant de disponibilités et d’infrastructures aquatiques sur le territoire lavallois rend l’accès aux sports aquatiques plus difficile pour les familles lavalloises. En 2007, la Ville a enregistré sur son territoire 0,6 baignade par habitant, alors que la moyenne observée des municipalités du Canada se situe entre 2 et 4 baignades par habitant.

La construction d’un grand centre aquatique permettra de bonifier l’offre de services en dotant la région d’un équipement sportif de qualité qui favorisera les saines habitudes de vie par la promotion de l’activité physique et le développement d’athlètes de haut niveau. Pour y parvenir, la Ville de Laval souhaite que le gouvernement provincial soit partenaire dans la réalisation de cette infrastructure, jugée prioritaire.

Une bibliothèque centrale de 12 000m2

La Ville de Laval souhaite que les paliers de gouvernement provincial et fédéral soient des partenaires financiers dans la réalisation d’une bibliothèque centrale d’environ 12 000 m2 , qui permettrait de desservir 150 000 citoyens. Même si des efforts accrus ont été consentis au cours des dernières années, la région de Laval est bonne dernière en matière de financement de la culture par l’administration publique québécoise.

Trois recommandations de Laval sur le logement social et abordable

Le logement social est une responsabilité partagée entre le gouvernement du Québec, le gouvernement du Canada et les municipalités. Dans un contexte où Laval connaît l'une des plus fortes croissances démographiques du Québec, elle juge essentiel que les différents paliers gouvernementaux travaillent avec elle pour relancer le développement du logement social et abordable, puis qu’ensemble, ils maintiennent un rythme soutenu pour la prochaine décennie afin de soulager les besoins persistants des ménages les plus vulnérables. Laval a donc soumis trois recommandations au ministre des Finances, à savoir :

1- Répondre aux besoins en logement pour des populations les plus vulnérables par des efforts financiers soutenus et à long terme;
2- Reconduire et actualiser le programme AccèsLogis pour permettre la réalisation d’un minimum de 275 logements sociaux et abordables;
3- Réhabiliter le parc de logements HLM publics.

Vers l'acquisition des trois grandes îles

Dans une perspective de développement durable et de conservation de son patrimoine naturel, Laval souhaite depuis plusieurs années acquérir les trois grandes îles que sont l’île Saint-Joseph, l’île aux Vaches et l’île Saint-Pierre, un ensemble de milieux naturels totalisant 195,7 hectares. Pour ce faire, la Ville de Laval a réitéré son désir d’obtenir une contribution financière équivalent au deux tiers du coût d’acquisition des trois grandes îles.

« Laval, 3e ville en importance au Québec, est en pleine transformation. Le paysage urbain se définit et prend forme aux côtés de grands espaces verts protégés et appréciés de tous. La population croît à grande vitesse, tout comme ses besoins. Si nous sommes déterminés à y répondre, on ne peut y arriver sans le soutien des différents paliers gouvernementaux », a conclu le maire Demers.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.