Publicité

17 février 2020 - 15:30

Pour les enfants de parents-étudiants

Services de garde : 72 places créées à Laval

Par Salle des nouvelles

Pour répondre aux besoins de garde des familles de la région de Laval et pour permettre au plus grand nombre possible d’enfants d’avoir accès à une place subventionnée dans un service de garde éducatif à l’enfance, le député Christopher Skeete a annoncé au nom du ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, la création de 72 places au Centre de formation les Berges pour adultes, pour les enfants de parents étudiants. Ces 72 places seront administrées par le CPE Pirouette de Fabreville Inc.

Le Centre de formation les Berges offre plusieurs services de formation de jour et de soir, dont une formation en francisation pour les personnes âgées de 16 ans et plus, qui sont non-francophones. Rappelons que le gouvernement du Québec a annoncé récemment la création de 2 684 places, à la suite d’un appel de projets lancé en mars 2019. La création de ces nouvelles places subventionnées représente des subventions récurrentes estimées à 35,4 millions de dollars par année.

« Je suis heureux que ma circonscription puisse bénéficier de nouvelles places subventionnées et que l’on développe davantage le réseau pour encore mieux servir les familles de la région, a lancé Christopher Skeete, député de Sainte-Rose. Grâce à ces nouvelles places, on pourra offrir à encore plus d’enfants un environnement sain, sécuritaire et agréable où ils pourront s’épanouir pleinement. »

S’ajoute un investissement de 26,5 millions de dollars dans les infrastructures des centres de la petite enfance. D’une part, 50 projets ont été retenus à l’intention notamment des parents-étudiants. Ils permettront la création de 1 522 places en centres de la petite enfance et de 670 places en garderies subventionnées, soit 2 192 places. D’autre part, 78 projets ont été retenus pour l’optimisation du réseau des services de garde, permettant la création de 492 places.

« Comme ministre de la Famille, j’ai pris la décision d’alléger les critères de financement à condition que ces projets voient le jour dans un délai de 24 mois, a annoncé Mathieu Lacombe, ministre de la Famille. Nous prenons ainsi les moyens nécessaires pour accélérer la réalisation de milliers de places dans le but de les rendre disponibles le plus rapidement possible. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.