Publicité

6 avril 2020 - 07:00

COVID-19

Action Laval : "Il est temps de passer le balais de rue, M. Demers!"

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 4

En cette période difficile de confinement, les autorités encouragent les citoyens à demeurer actifs en prenant des marches tout en respectant les consignes de distanciation sociale. La neige étant maintenant fondue, le groupe d'opposition Action Laval ont exprimé leur regret de voir les rues non balayées. Une entrave aux bien-être des citoyens, selon eux.

"Les Lavalloises et les Lavallois méritent de pouvoir marcher dans des rues propres et apprécieraient donc que l’opération de nettoyage commence, surtout compte tenu que les six secteurs possèdent au moins deux balais de rue. "

Les résidents de longue date se souviendront qu’à l’époque, le premier passage du balai de rue avait lieu tôt au printemps. « La COVID-19 bouleverse notre quotidien. Les citoyens ont besoin d’aller se dégourdir les jambes. C’est bon pour leur moral. Nous demandons au maire Demers de faire preuve d’un peu de compassion envers eux et de leur offrir un environnement propre », affirme Michel Poissant, conseiller de Vimont. « Des rues bien nettoyées feraient entre autres le bonheur des parents marchant avec une poussette ou avec de jeunes enfants à vélo à leurs côtés. »

« Il fait beau, les gens ont plus que jamais besoin de sortir prendre l’air et nettoyer les rues serait la moindre des choses dans le contexte actuel », soulignent pour leur part Aglaia Revelakis, conseillère de Chomedey et Daniel Hébert, conseiller de Marigot.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

4 réactions
  • Je suis citoyen de Laval depuis 20 ans maintenant ayant grandi a Montrėal. Les rues de Laval sont dégueulasses ainsi que les trottoirs. Au printemps 2019, j'ai dû appeler le 311 quatre fois avant de voir le premier balai se pointer.

    Nat Angelini - 2020-04-06 21:47
  • Je suis parfaitement d'accord.On paie des taxes.

    Antoine Karakach - 2020-04-07 08:11
  • On a le privilège de pouvoir marcher. Moi ça me suffit à mon bonheur.
    Comme tout le monde je vois la saleté et la pierre sur la chaussée, mais ce n'est pas un service essentiel.
    On est plein de gens à la maison à ne pas savoir quoi faire. Et si chaqu'un s'occupait de nettoyer le devant de sa maison.

    Martine - 2020-04-07 09:52
  • À quand la décontamination des secteurs publics. Nous faisons face à un virus mortel dans l'air et sur les surfaces. Les petits cailloux sous nos pieds sont secondaires pour l'instant.

    M. PAUL - 2020-04-07 10:18