Publicité

11 avril 2020 - 14:04

PANDÉMIE- COVID-19

«  La situation est inacceptable. On leur doit de les soigner avec dignité », François Legault

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le premier ministre du Québec, François Legault, a annulé son congé prévu pour assurer le point de presse quotidien de son gouvernement en ce samedi 11 avril à 13h. Lors de cet exercice, il a annoncé  que les 40 CHSLD privés situés sur le territoire de la province seront visités au cours des prochaines heures.

« C’est inacceptable. On doit aux aînés de les soigner avec dignité et ça n’a pas été le cas au CHSLD Herron situé à Dorval où on compte 31 décès en peu de temps dont au moins cinq sont liés à la COVID-19. Face à cette situation critique, j’ai tenu à être présent devant vous aujourd’hui pour donner ma parole aux Québécois: c’est intolérable. Une enquête sera faite et des mesures sont prises dès maintenant », a-t-il précisé.

Enquête demandée

Le 26 mars dernier, un premier résident du CHSLD Herron testé positif à la COVID-19 a été transporté à l’Hôpital Général Juif de Montréal où il est décédé. Par la suite, le 29 mars, le CIUSSS de cette région contactait la résidence pour la visiter. Sur place, de nombreuses lacunes ont été constaté dont l’abandon des patients par le personnel de l’endroit.

« Dès lors, l’instance régionale de santé a envoyé de son personnel sur place pour corriger la situation. Tout au long de ces événements, la propriétaire refusait de collaborer avec les autorités. Une ordonnance judiciaire a donc été demandé et c’est hier soir que l’accès aux dossiers des patients a été possible. Nous avons alors constaté que 31 décès ont survenus sur place depuis le 13 mars. Cinq d’entre eux sont liés à la COVID-19 et les autres sont sous investigations », a-t-il expliqué,

Le premier ministre qui n’a pas caché son indignation a indiqué qu’une enquête criminelle a été demandé sur place. « Pour moi, ça s’apparente à de la négligence et nous avons demandé une enquête policière. Près du cinquième des patients de cette résidence, qui en compte 150, sont décédés. C’est inadmissible », a-t-il admis.

Fait à noter: la propriétaire de cette résidence possède aussi quelques autres CHSLD. Ces établissements seront visités au cours de la journée. « Dès que nous avons pris connaissance de ces faits, nous avons appelés les 40 CHSLD privés de la province pour organiser des visites sur place aujourd’hui même. Je recevrai un rapport sur la situation en fin de journée », a précisé à son tour la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann.

M. Legault a précisé que dès que la crise actuelle sera terminée, son gouvernement va s’assurer de changer les façons de faire dans ces milieux de vie. « Je peux aussi vous assurer et rassurer le personnel de ces établissements, les mesures mises en place sur place pendant la crise sont là pour rester, y compris les primes salariales », a-t-il conclu.

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.