Publicité

6 mai 2020 - 12:30 | Mis à jour : 8 mai 2020 - 13:07

La Ville octroie un contrat à l'entreprise Équipe Laurence

Le premier écocentre de Laval serait construit pour 2021

Par Salle des nouvelles

 Le conseil municipal de la Ville de Laval a adjugé hier soir un contrat de 344 465,10 $ taxes incluses, à l’entreprise Équipe Laurence pour la préparation des plans et devis qui serviront à la construction du premier écocentre lavallois, dont l’ouverture est prévue à l’automne 2021. Celui-ci sera aménagé sur un terrain de près de 30 000 mètres carrés situé à l’angle des boulevards Dagenais Ouest et Bellerose.

« Grâce à ce projet, la population lavalloise disposera d’un lieu accessible où se départir de façon abordable des déchets ne pouvant être mis aux ordures, dont les résidus domestiques dangereux, le matériel informatique et les électroménagers, affirme Virginie Dufour, conseillère de Sainte-Rose et responsable des dossiers en lien avec l’environnement. À l’écocentre, ceux-ci seront triés, récupérés ou éliminés de façon sécuritaire et écoresponsable, ce qui permettra à la collectivité lavalloise de réduire non seulement le volume des déchets envoyés à l’enfouissement, mais également, son empreinte environnementale ».

Trois autres centres prévus sur les prochaines années

Sur une base annuelle, Laval anticipe plus de 50 000 visites au nouvel écocentre et prévoit qu’environ 15 000 tonnes de matières résiduelles y seront récupérées. Le projet comprend la construction du bâtiment principal et d’un poste d’accueil, l’aménagement d’une plateforme d'accès, de quais pour l’entreposage des conteneurs de récupération ainsi que d’un stationnement pour les visiteurs et les exploitants.

L’ouverture de ce premier écocentre, initialement prévue en 2020, a été reportée d’une année puisque la Ville a dû prolonger son appel d’offres à plusieurs reprises, la réponse du marché étant très limitée.

Soulignons également qu’au cours des prochaines années, la Ville prévoit construire trois autres centres de récupération écologique des déchets, qui seront répartis équitablement sur le territoire. Le processus d’appel d’offres pour la conception du deuxième écocentre, dont l’ouverture est prévue pour 2022, en est d’ailleurs à l’étape finale.

D’ici l’inauguration de la première installation, les citoyens sont invités à apporter leurs résidus domestiques dangereux et leur matériel informatique aux rendez-vous prévus dans le cadre de la tournée de l’écocentre mobile, dont les dates et lieux devront être revus en raison de la COVID-19. Pour en savoir plus, visitez environnement.laval.ca. Entre temps, il est également possible de se départir des matières refusées lors des collectes régulières en les apportant à un point de dépôt officiel. Pour connaître la liste des centres de récupération selon les catégories de produits, visitez pagesvertes.laval.ca.  

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.