Publicité

8 mai 2020 - 10:00

Entente totale à 13 772 257$

Dossier Commodore : fin d’un litige pour la Ville

Par Salle des nouvelles

La Ville de Laval confirme la conclusion d’une entente dans la poursuite impliquant Construction Aldo inc. et Construction Lafleur inc. en réclamation de dommages causés au projet résidentiel Le Commodore. Cette entente de principe met fin à un important litige à la satisfaction des parties impliquées.

Dans ce cadre, la Ville obtient la totalité de la propriété du site de la marina Le Commodore. En échange, elle débourse un paiement forfaitaire de 7 237 070 $ et cède les propriétés sises au 1535 et au 1555, boulevard Chomedey. Il s’agit d’un règlement pour une valeur totale de 13 772 257 $ alors que la poursuite réclamait initialement 66,3 M$ sans céder à la Ville la propriété du site de la marina Le Commodore.  

« Ce fut un long processus et nous avons franchi toutes les étapes qui aujourd’hui nous mènent à une entente positive pour tous les citoyens de Laval qui regagneront un accès à une berge importante de l’île. Nous étions sûrs que ce dossier était solide, mais même un jugement en faveur de la Ville n’aurait pas permis de prendre possession du site de la marina et n’aurait pas exclu la possibilité d’un recours en appel. C’est une entente qui démontre concrètement la volonté de notre administration municipale d’établir une saine gestion des dossiers », précise le maire Marc Demers.

Pour rappel, la réclamation initiale de Construction Aldo inc. et Construction Lafleur inc. était notamment basée sur l’impossibilité de réaliser le projet de développement de deux tours de 28 étages d’environ 300 condos, à la suite de l’adoption en 2014 du règlement de contrôle intérimaire qui n’autorisait que l’usage du terrain à l’étude en tant que marina. La Ville avait fait réaliser en 2014 une enquête par un administrateur externe indépendant.

Une vision nature qui se concrétise

La Ville souhaite concilier les qualités du milieu urbain et celles des milieux naturels sur son territoire dans une perspective durable. Dans ce contexte, elle se dit heureuse d’avoir fait  cette acquisition. Elle examinera différentes possibilités en consultation avec les citoyens permettant notamment d’y aménager un parc municipal et d’y intégrer la berge des Écores adjacente.

 

Relocalisation des services

La Ville devra relocaliser les services situés aux adresses touchées par l’entente. Elle dispose de 48 mois pour planifier la relocalisation dans le secteur Chomedey de la Bibliothèque Multiculturelle, située au 1535, boulevard Chomedey. Une analyse stratégique sera réalisée pour choisir la meilleure option possible, et ce, afin de bien répondre aux besoins de la population du secteur desservi et éviter un bris de service.

En ce qui a trait aux bureaux du 1555 occupés par des employés municipaux et le Service du développement économique, la Ville prévoyait déjà de les relocaliser. Elle dispose de 23 mois pour planifier cette relocalisation des employés dans un nouvel endroit qui doit être déterminé.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.