Publicité

2 septembre 2020 - 13:00

Électrification des véhicules

Laval adopte une politique de gestion écoresponsable du matériel roulant

Par Salle des nouvelles

La Ville de Laval a adopté une politique de gestion écoresponsable du matériel roulant, dont l’objectif principal est de diminuer les émissions de gaz à effet de serre (GES) notamment en établissant des cibles quant à l’électrification des véhicules.

« Cette politique devient un guide pour nos équipes et représente notre engagement envers une mobilité durable et une diminution des émissions de GES, comme établi dans la vision stratégique Laval 2035 : urbaine de nature », mentionne Virginie Dufour, conseillère de Sainte-Rose, membre du comité exécutif et responsable des dossiers de l’environnement. « Nous pouvons être très fiers de cet outil supplémentaire qui confirme le leadership lavallois en matière de développement durable », poursuit-elle.

Laval : 246 km2, 1 000 véhicules et cinq orientations

Afin d’offrir la prestation des services aux citoyens à la grandeur de son territoire, qui totalise 246 km2, la Ville a besoin de quelque 1 000 véhicules et équipements motorisés. Or, ceux-ci sont responsables de près de 47 % des émissions de GES qu’elle génère.

Afin d’améliorer ce bilan, la Ville a donc défini cinq orientations qui guideront ses décisions et actions au cours des prochaines années :

· L’électrification des véhicules

· Le contrôle de la consommation d’énergies fossiles

· L’optimisation du matériel roulant

· La gestion intelligente du matériel roulant

· La formation et la sensibilisation des employés

L’électrification se poursuit avec 10 véhicules d'ici 2021

La Ville possède une quarantaine de véhicules légers verts (hybrides ou électriques) et quelques véhicules lourds et spécialisés électrifiés, incluant des vélos, des surfaceuses à glace et des chariots électriques élévateurs.

Le virage est donc bien entamé. Notamment, le Service de sécurité incendie a récemment acquis quatre véhicules 100 % électriques et prévoit en acquérir 4 autres d’ici 2021. Deux véhicules d’urgence hybrides et un véhicule hybride rechargeable sont également utilisés. Le service prévoit détenir une flotte entièrement électrifiée d’ici 10 ans, hormis les camions de combat.

L’électrification se poursuivra par phase à l’échelle de l’organisation et sera effectuée selon la désuétude de l’équipement. Les évolutions technologiques seront également surveillées, et elles seront intégrées si elles permettent de répondre aux besoins.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.