Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pandémie, racisme et avenir du Parti libéral

Une entrevue vidéo avec la cheffe de l'opposition officielle, Dominique Anglade

durée 18h00
1 octobre 2020
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Sylvio Morin
email
Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Voir la galerie de photos

La cheffe de l'opposition officielle à l'Assemblée nationale du Québec, Dominique Anglade, vient d'accorder une entrevue vidéo au réseau Néomédia pour discuter de quelques enjeux de l'actualité politique québécoise, donc bien sûr, la pandémie de la COVID-19.

Une crise qui met à l'avant-plan depuis des mois les ténors du gouvernement de la CAQ, avec en tête le premier ministre François Legault, qui ne rencontre les chefs des oppositions officielles que pour la forme, sans chercher à obtenir une collaboration véritable des autres partis pour mettre l'épaule à la roue dans la gestion des défis à relever en ces temps incertains, souligne-t-elle.

On parle également dans cet entretien de son accession à la tête du Parti libéral du Québec, le 11 mai dernier, qui est passé sous le radar, alors que la planète se trouvait au plus fort de la tempête épidémiologique. Un parti qu'elle doit relever de la cinglante défaite électorale d'il y a deux ans.

Une entrevue qui s'est tenue aussi quelque jours à peine après la mort, dans des circonstances troublantes et captées sur vidéo, de Joyce Echaquan, une autochtone de Manawan, mère de sept enfants, décédée au Centre hospitalier de Lanaudière alors qu'elle subissait des propos racistes de membres du personnel de l'établissement.

« Le Québec est-il raciste? », a-t-on demandé à Mme Anglade. Écoutez sa réponse dans l'entrevue vidéo accordée au réseau Néomédia.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


14 juin 2024

Le gouvernement Legault limite la hausse de la taxe scolaire à 3 %

Comme il l'a fait les années dernières, le gouvernement Legault a annoncé vendredi qu'il limiterait la hausse de la taxe scolaire à une moyenne de 3 %. Québec s'engage d'ailleurs à verser le manque à gagner aux centres de services scolaires, qui se chiffre à 150 millions $. Le gouvernement a précisé dans un communiqué que le taux de la taxe ...

12 juin 2024

Les conservateurs votent contre la hausse d'impôt sur le gain en capital

Après huit semaines d'un silence assourdissant, les conservateurs ont finalement révélé mardi qu'ils sont contre la hausse d'impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, lorsque les libéraux ont forcé la tenue d'un vote spécifiquement sur cette mesure fiscale. Tous les autres partis ont voté pour. Prenant la parole à la Chambre des ...

10 juin 2024

Gains en capital: un vote aura lieu mardi, les yeux rivés vers les conservateurs

Les conservateurs de Pierre Poilievre devront prendre position au plus tard mardi concernant la mesure qui vise à augmenter l’impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, alors que les libéraux forceront un vote sur la motion de voies et moyens qu'ils ont déposée lundi. Lors d'un point de presse dans le foyer de la Chambre des communes, ...