Publicité

7 octobre 2020 - 15:05

Nouveau plan directeur

Laval passera de 9 à 16 bibliothèques

Par Salle des nouvelles

Le réseau des Bibliothèques de Laval passera de 9 à 16 bâtiments répartis sur l’ensemble de l’île : c’est notamment ce que propose le nouveau Plan directeur des Bibliothèques de Laval 2020-2036, qui a été entériné lors du conseil municipal d'hier soir.

Le plan directeur permettra, par l’augmentation significative du nombre de bâtiments sur son territoire, et, par conséquent, par l’enrichissement des collections et l’amélioration de l’offre de services, de renforcer la mise en œuvre de la mission des bibliothèques. Ce plan est l’aboutissement de plusieurs analyses et consultations menées durant les dernières années auprès d’experts du domaine des bibliothèques publiques et des citoyens.
 
« Je suis très fier d’annoncer l’ajout de 7 nouvelles bibliothèques à Laval, dont une bibliothèque centrale qui deviendra rapidement un haut lieu de la culture lavalloise. Ce virage nous permettra également d’offrir un service décentralisé accessible à toutes les communautés », souligne Marc Demers, maire de Laval.
 
La réalisation du plan directeur permettra à Laval de rattraper les villes comparables en matière d’espaces de bibliothèques pour mieux desservir la population lavalloise qui est en croissance depuis plusieurs années :
 
·       Accessibilité : Laval compte neuf bibliothèques seulement, contre une moyenne de treize dans les villes comparables. Le nombre de m2 par habitant se situe à 44% seulement du minimum recommandé dans les lignes directrices de l’Association des bibliothèques publiques du Québec : un écart qui se creuse d’année en année en raison de l’accroissement de la population.
·       Collections : Le taux de prêt se situe au-dessus de la moyenne québécoise. Par contre, les Bibliothèques de Laval investissent moins per capita en acquisition de document que les villes comparables. Cette lacune peut difficilement être comblée, en raison du manque d’espace pour du rayonnage additionnel.
·       Activités : Les inscriptions aux activités ont doublé en cinq ans. Les activités de diffusion et participatives sont les plus populaires, mais exigent des locaux adaptés qui font défaut dans plusieurs bibliothèques.

 

«Toutes ces nouvelles bibliothèques seront soumises à des consultations publiques pour s’assurer qu’elles soient le reflet de leur communauté », s’enthousiasme Aram Elagoz, conseiller du district Renaud et responsable des bibliothèques.

 
Un réseau présent sur tout le territoire

Le Plan directeur des Bibliothèques tiendra lieu de cadre de référence pour le développement à long terme du réseau. À terme, on prévoit :

·       4 agrandissements dont un en cours à Duvernay
·    Deux relocalisations dans une nouvelle construction (centre de services de proximité de l’Ouest, centre de services de proximité de l’Est)
·       8 nouvelles constructions dont deux prévues à court terme (bibliothèque centrale, Chomedey*)
·       Une rénovation (Chomedey*).
·       Le maintient la bibliothèque Émile-Nelligan rénovée récemment.

*La bibliothèque multiculturelle actuelle sera remplacée par deux points de service afin de mieux couvrir le territoire de Chomedey.
 
Rappelons que la construction d’une bibliothèque centrale d’envergue métropolitaine dans le secteur Montmorency au centre-ville, au sein d’une infrastructure culturelle, deviendra la pierre d’assise de tout le réseau dès 2025.
 
Une mise en œuvre avec les citoyens

Tous les projets feront préalablement l’objet de consultations. La Ville a déjà amorcé une démarche pour la bibliothèque du futur centre de services de proximité de l’Est (CSPE), à Saint-François, ainsi que pour la bibliothèque centrale de l’infrastructure culturelle – un projet qui a récolté l’appui de 66,5 % des citoyens consultés sont en faveur, selon une étude de marché réalisée en 2015.

Au cours de l’été 2020, la Ville de Laval a également tenu une démarche participative en ligne sur la future bibliothèque centrale qui a permis de récolter plus de 160 idées sur ce futur espace public de grande envergure.
 
L’importance de l’accessibilité

Laval a fait de l’accessibilité la valeur clé du Plan directeur des Bibliothèques en reconnaissant que ces dernières, en tant que services de proximité, contribuent activement à la vitalité des quartiers et à la prospérité économique d’une ville. En démocratisant l’accès à la connaissance et à l’information, elles constituent des lieux incontournables d’apprentissage, d’exploration, de socialisation et d’échange.
 
Cette action est pour la Ville une réponse concrète au Plan de développement culturel de la région de Laval qu’elle a adopté en 2019, alors qu’elle s’est engagée à bonifier les équipements culturels en s’assurant de répartir l’offre sur l’ensemble du territoire. Ce plan directeur répond également aux orientations de la vision stratégique Laval 2035 : urbaine de nature dont s’est dotée la Ville en 2015.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.