Publicité

7 décembre 2020 - 10:00

Scène municipale

Yanie Langevin Charbonneau représentera Action Laval dans Marc-Aurèle-Fortin

Par Salle des nouvelles

La cheffe d’Action Laval et candidate à la mairie, Sonia Baudelot, vient d'annoncer la candidature de Yanie Langevin Charbonneau à titre de candidate dans le district de Marc-Aurèle-Fortin en vue des élections municipales de novembre 2021.

Âgée de 28 ans, Mme. Langevin Charbonneau est diplômée d’HEC Montréal en sciences comptables, détentrice du titre de comptable agréée (CPA) et présidente de son propre cabinet, situé à Laval, qu’elle a fondé en 2018 avec ses associés.

« Je suis très heureuse de me présenter aujourd’hui aux citoyens de Marc-Aurèle-Fortin à titre de candidate dans leur district, avec Sonia Baudelot, en vue des prochaines élections », a-t-déclaré

« J’ai été convaincue par Sonia Baudelot : pour changer les choses et participer au changement, il faut oser se présenter ! Être la conseillère municipale de Marc-Aurèle-Fortin représente le plus beau mandat à avoir : celui de la proximité, du contact, de l’action concrète et des réalisations qui se voient et qui se touchent. Je souhaite également apporter mes connaissances et mon expertise pour une meilleure gestion des finances publiques car l’argent que nous dépensons, c’est le vôtre ! » a ajouté Mme Langevin Charbonneau. 

Pour Sonia Baudelot, cheffe d’Action Laval et candidate à la mairie, la candidature de Yanie Langevin Charbonneau est un « véritable vent de fraîcheur pour la démocratie Lavalloise et le district de Marc-Aurèle-Fortin. Son dynamisme et sa volonté de travailler très fort pour les citoyens de son district feront d’elle une conseillère municipale extraordinaire », a-t-elle déclaré, « Mme Langevin Charbonneau ne sera pas seulement notre candidate mais également l’une de mes conseillères en matière de finances publiques et de comptabilité municipale ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.