Publicité

6 mars 2021 - 11:00

Lutte aux changements climatiques

Les députés lavallois invitent les organisations à participer à la plantation d'arbres

Par Salle des nouvelles

Les députés fédéraux lavallois encouragent les organisations admissibles de leurs circonscriptions respectives à participer dès au programme Accroître les forêts canadiennes (AFC).

Le gouvernement fédéral a lancé cette semaine le plan du Canada visant à planter deux milliards d’arbres 10 ans grâce à un investissement de 3,16 milliards de dollars. 

Les député d’Alfred-Pellan, Angelo Iacono, la députée de Vimy, Annie Koutrakis,  le député de Marc-Aurèle-Fortin, Yves Robillard, et le député de Laval-les-Îles, Fayçal El-Khoury ont ainsi envoyé un communiqué vendredi afin d'encourager les organisations lavalloises à faire leur part. 

« Planter des arbres est une solution climatique naturelle qui permet de répondre aux  préoccupations de notre communauté lavalloise. Au travers du plan du Canada visant à planter  deux milliards d’arbres, notre gouvernement fédéral répond aux inquiétudes des Lavallois et  Lavalloises », soulignent les députés fédéraux lavallois. 

Le programme « Accroître les forêts canadiennes » comporte deux volets : les Demandes de renseignements et les Déclarations d’intérêt.

Les organisations admissibles auront  jusqu’au 25 mars 2021 pour présenter une déclaration d’intérêt, et jusqu’au 27 mai 2021 pour  faire une demande de renseignements. 

« Ce plan offre la possibilité aux organisations de chez nous de participer  activement, et dès cette année, à la préservation de notre environnement, tout en permettant la  création d’emplois verts », concluent les députés lavallois. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.