X
Rechercher
Publicité

Rivière-des-Mille-Îles

Près de 101 000 $ pour soutenir les aînés

durée 15h00
20 avril 2022
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Le député de Rivière-des-Mille-Îles, Luc Desilets, annonce une autre année record pour les subventions obtenues dans la circonscription dans le cadre du programme Nouveaux Horizons pour les aînés. Au total, ce sont six projets qui ont été acceptés pour un montant de 100 924 $.

En 2021, le financement accordé à la circonscription par le biais de ce programme a été de 70 000 $. En 2018-19, il n’était que de 9600 $. Cette augmentation phénoménale démontre tout le travail fait par le bureau de circonscription pour faire connaître le programme aux organisations soutenant les aînés de la région.

« C’est un programme qui mérite d’être davantage connu et utilisé. Il permet de répondre concrètement aux besoins des aînés, qu’il s’agisse de briser l’isolement, d’améliorer leur santé globale, de partager leur savoir-faire ou de s’initier aux nouvellestechnologies. Des initiatives plus pertinentes les unes que les autres ! », se réjouit le député Luc Desilets.

Le soutien financier provenant du programme Nouveaux Horizons pour les aînés permet la réalisation de projets communautaires positifs et stimulants pour nos collectivités et qui ont un impact direct sur la vie des aînés.

Les organismes qui ont présenté une demande devaient démontrer qu’ils respectaient un certain nombre de critères du programme, lesquels sont la promotion du bénévolat auprès des aînés, la participation des aînés à la collectivité à titre de mentors, la sensibilisation aux mauvais traitements envers les aînés, y compris l’exploitation financière et finalement, la participation sociale et l’inclusion des aînés.

Cette année, les organismes qui ont vu leurs projets acceptés sont l’Association des personnes handicapées de la Rivière du Chêne, le Cercle de fermières Saint-Eustache, la Fondation du Manoir St-Eustache, la Fédération UPA Outaouais-Laurentides, l’Atelier Ensemble on se Tient et les Services d’Entraide Le Relais.

Le soutien financier que chaque organisme recevra cette année varie entre 8 300 $ et 25 000 $, ce qui représente la somme maximale que peut octroyer le programme.

« Je suis particulièrement heureux du dynamisme de nos organismes qui ont pu obtenir une aide financière significative pour des projets porteurs de changements. Cette année, j’ai eu le plaisir de voir apparaître plusieurs projets du côté agroalimentaire portant sur la transmission des savoirs en agriculture, d’ateliers culinaires ou sur les saines habitudes alimentaires pour les aînés. Il est déterminant, collectivement, de continuer notre travail auprès de cette tranche de la population particulièrement affectée durant la pandémie. », conclut Luc Desilets.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 17h00

L’économie québécoise perd de dizaines millions de dollars de retombées économiques chaque semaine

Reconnaissant que la grève illimitée des ingénieurs de l’État engendre des impacts financiers majeurs sur l’industrie de l’entretien des routes, Bitume Québec constate que ce conflit de travail entraîne une quasi-paralysie des activités reliées à la réhabilitation, au pavage et à l’entretien du réseau routier sous la responsabilité du MTQ. « Les ...

durée Hier 14h30

Financement des partis: le PQ coiffe de peu le PCQ

À moins de cinq mois des élections générales au Québec, la course au financement est serrée: le Parti québécois (PQ) vient de repasser devant le Parti conservateur (PCQ) d’Éric Duhaime. Traditionnellement champion du financement populaire, le PQ avait été déclassé ces derniers mois par la montée foudroyante du PCQ. Fin février, le PCQ avait ...

durée Hier 13h00

« Les jeunes doivent prendre part à la démocratie. Ils doivent voter. Il faut trouver des solutions ! » - Louise Lortie

En réponse au taux de participation famélique lors de la dernière élection municipale, la conseillère de Marc-Aurèle-Fortin et élue de Parti Laval, Mme Louise Lortie, a déposé, le 3 mai dernier, un avis de proposition visant à confier au Comité consultatif jeunesse. Ce mandat étudierq la question de la participation électorale des jeunes ...