Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Vote du second tour dImanche

Élection présidentielle française: Justin Trudeau endosse Emmanuel Macron

durée 15h00
22 avril 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

À trois jours du second tour de l’élection présidentielle française, le premier ministre Justin Trudeau a endossé jeudi la candidature du président sortant, le centriste Emmanuel Macron, le préférant à son adversaire d’extrême droite Marine Le Pen.

«Je peux dire que ce serait une bonne chose pour le Canada et pour le monde qu’on puisse continuer de travailler avec Emmanuel dans les années à venir», a dit jeudi M. Trudeau lors d’une conférence de presse à Ottawa.

Le premier ministre Trudeau a déclaré que cela a été pour lui un «honneur» et un «plaisir» de travailler avec M. Macron au cours des dernières années, soulignant au passage qu’il s’est démarqué en matière de lutte aux changements climatiques, de croissance économique «inclusive», d’enjeux internationaux et de protection de la démocratie.

Lors de la précédente élection présidentielle, tenue il y a cinq ans, M. Trudeau avait également donné son appui à Emmanuel Macron.

M. Macron, qui est âgé de 44 ans, est sorti en tête du premier tour du 10 avril. Les sondages révèlent qu’il a une avance croissante et significative sur sa rivale.

Marine Le Pen, qui a 53 ans, a cependant considérablement réduit l’écart par rapport à il y a cinq ans, lorsqu’elle avait perdu avec 34 % des voix contre 66 % pour M. Macron.

Le second tour a lieu dimanche. Il reste peu de temps aux deux prétendants à l’Élysée pour tenter de séduire les électeurs qui ne les ont pas appuyés au premier tour.

Michel Saba, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


L’opposition s’inquiète de l’avenir du plan stratégique d’Hydro-Québec

L’avenir d’Hydro-Québec inquiète les partis d’opposition qui affirment qu’un flou demeure quant à la stratégie de la société d’État dans la foulée des départs de sa présidente-directrice générale, Sophie Brochu, et du chef d’exploitation, Éric Filion.  Le chef de l’opposition officielle, Marc Tanguay, a qualifié la situation à Hydro-Québec de ...

durée Hier 10h00

Le mirage du recrutement d'infirmières qualifiées à l'étranger

Après avoir échoué à recruter des centaines de préposés aux bénéficiaires à l’international, le gouvernement de François Legault fait maintenant miroiter la même solution pour répondre à la pénurie d’infirmières. Si le passé est garant de l’avenir, les chances sont minces de voir affluer des milliers de professionnelles pour venir à la rescousse ...

30 janvier 2023

L'opposition veut de l'action du gouvernement en matière de recrutement en santé

Devant l'échec criant du gouvernement de la Coalition avenir Québec en matière de recrutement de préposés aux bénéficiaires à l'étranger, les partis d'opposition réclament des gestes concrets. Du côté de l'opposition officielle, le porte-parole en matière de santé André Fortin parle d'une situation « particulièrement désolante » puisque l'enjeu ...