Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Union des municipalités du Québec

Les municipalités sont en action pour la lutte et l’adaptation aux changements climatiques.

durée 15h00
29 avril 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) accueille positivement le plan de mise en œuvre 2022-2027 du Plan pour une économie verte 2030 (PEV 2030), dévoilé par le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, monsieur Benoit Charette.

L’Union se montre satisfaite que le gouvernement du Québec confirme les investissements de 7,6 milliards $ annoncés dans le cadre du budget 2022-2023 pour soutenir la concrétisation du PEV 2030, particulièrement au chapitre du transport collectif, de l’électrification des transports et de la production d’énergie renouvelable. Plusieurs des mesures annoncées rejoignent les chantiers et pistes d’action mis de l’avant par l’Union dans le cadre de sa Plateforme municipale Unis pour le climat.

« Partout au Québec, les municipalités sont en action pour la lutte et l’adaptation aux changements climatiques. Au quotidien, le climat guide notre prise de décisions, puisque les besoins de nos milieux sont considérables dans plusieurs domaines, particulièrement pour la mise à niveau des infrastructures et l’électrification des transports. Les sommes confirmées aujourd’hui nous mettent collectivement sur la bonne voie pour atteindre les objectifs établis dans le PEV 2030 », a déclaré le président de l’UMQ et maire de Gaspé, monsieur Daniel Côté.

Parmi les mesures que l’UMQ juge les plus intéressantes et porteuses, mentionnons entre autres :

– La poursuite du déploiement de bornes de recharge électriques et l’accélération de l’électrification des modes de transport, dont le transport collectif (3,48 milliards $) ;

– L’accroissement des investissements pour soutenir les municipalités en matière d’adaptation aux changements climatiques (113,5 millions $).

– Le soutien à la décarbonisation des bâtiments (757,9 millions $).

– La bonification du Programme en efficacité du transport maritime, aérien et ferroviaire (PETMAF) (55,3 millions $).

– Une enveloppe additionnelle de 86,5 millions $ pour soutenir les projets de récupération et de valorisation des rejets thermiques.

Rappelons que l’Union présentera le 13 mai prochain, dans le cadre de ses Assisses 2022 à Québec, un grand forum sur le thème « Unies pour le climat : les municipalités aux premières loges », lors duquel ces questions seront discutées et où seront dévoilés les résultats d’une étude inédite sur les répercussions des changements climatiques sur les finances municipales.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


L’opposition s’inquiète de l’avenir du plan stratégique d’Hydro-Québec

L’avenir d’Hydro-Québec inquiète les partis d’opposition qui affirment qu’un flou demeure quant à la stratégie de la société d’État dans la foulée des départs de sa présidente-directrice générale, Sophie Brochu, et du chef d’exploitation, Éric Filion.  Le chef de l’opposition officielle, Marc Tanguay, a qualifié la situation à Hydro-Québec de ...

durée Hier 10h00

Le mirage du recrutement d'infirmières qualifiées à l'étranger

Après avoir échoué à recruter des centaines de préposés aux bénéficiaires à l’international, le gouvernement de François Legault fait maintenant miroiter la même solution pour répondre à la pénurie d’infirmières. Si le passé est garant de l’avenir, les chances sont minces de voir affluer des milliers de professionnelles pour venir à la rescousse ...

30 janvier 2023

L'opposition veut de l'action du gouvernement en matière de recrutement en santé

Devant l'échec criant du gouvernement de la Coalition avenir Québec en matière de recrutement de préposés aux bénéficiaires à l'étranger, les partis d'opposition réclament des gestes concrets. Du côté de l'opposition officielle, le porte-parole en matière de santé André Fortin parle d'une situation « particulièrement désolante » puisque l'enjeu ...