Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Action Laval

Monsieur Paolo Galati souhaite du nouveau dans le dossier du vieux pénitencier de Saint-Vincent-de-Paul

durée 14h30
29 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Le conseiller municipal d’Action Laval, Monsieur Paolo Galati, voit d’un bon œil l’annonce de la semaine dernière de Service correctionnel du Canada (SCC) dans le dossier du vieux pénitencier de Saint-Vincent-de-Paul.

Le SCC annonçait que l’édifice serait transféré à la Société immobilière du Canada (SIC) d’ici 2024. Après plus de 30 ans d’attente, avec l’implication de nombreux joueurs dans le dossier et la collaboration du cabinet du Maire et du cabinet de l’Opposition-Action Laval sur le dossier, il n’y a aucune raison pour que le dossier soit retardé plus longtemps.

« Je suis heureux d’apprendre qu’ils font avancer ce dossier, mais encore un an et demi à deux ans d’attente, c’est long, » relevait l’élu du quartier Saint-Vincent-de-Paul, Monsieur Galati. « Ce n’est pas comme si ce dossier venait d’apparaître sur leur radar. C’est depuis 1989 que ce dossier tourne en rond. Je vais continuer à me battre pour que ce dossier progresse rapidement ! »

Au début du mois de mai, le Maire de Laval ainsi que M. Galati ont fait une sortie commune pour demander que le dossier soit remis de l’avant par le gouvernement fédéral. Il s’agit d’un des meilleurs secteurs de Laval qui permettrait un développement facile, intelligent et orienté sur le transport en commun de masse.

« Nous avons fait cette sortie commune parce que nous voulons voir ce dossier prendre forme rapidement, » enchaînait Monsieur Galati. « C’est une partie stratégique de notre territoire que nous ne pouvons pas développer. En plus des enjeux commerciaux et industriels, il y a des enjeux résidentiels qui sont criants à Laval. »

La municipalité est dépendante du gouvernement fédéral dans ce dossier. Elle ne peut avancer différents projets de transport, comme le prolongement du boulevard Saint-Martin Ouest jusqu’à la montée Saint-François, et de logements sans la pleine collaboration des autorités fédérales.

Action Laval est la principale opposition à la Ville de Laval, composé de cinq élus : Aglaia Revelakis (Chomedey), Achille Cifelli (Chef par intérim, Val-des-Arbres), David De Cotis (Saint-Bruno), Isabelle Piché (Saint-François) et Paolo Galati (Saint-Vincent-de-Paul). Action Laval entend avoir un œil attentif sur les finances de la Ville afin d’améliorer la transparence des décisions, ainsi que l’imputabilité des décideurs, tout en assurant la reddition de compte de l’administration. L’intérêt supérieur des citoyens est le cœur de la démarche des conseillers municipaux d’Action Laval.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


12 août 2022

Plus de 11 000 nouveaux logements sociaux et abordables, promet la CAQ

La Coalition avenir Québec (CAQ) promet la construction de milliers de nouveaux logements abordables et sociaux dans un second mandat.  François Legault y est allé d'un premier engagement avant même le déclenchement de la campagne électorale, prévu d'ici la fin du mois d'août.  Le chef caquiste a promis vendredi d'ériger 11 700 logements ...

11 août 2022

Pierre Reid: un directeur général des élections sans véritable mandat

Malgré la proximité d’élections générales, le gouvernement Legault n’a pas pris la peine de s’assurer que le Directeur général des élections (DGEQ) ait les coudées franches pour effectuer son travail en toute sérénité, au moment où il en aurait le plus besoin, soit dans les mois précédant la campagne et lors de la tenue du scrutin du 3 ...

11 août 2022

Publicité pré-électorale: Le DGEQ veut mettre fin au «bar ouvert»

Il est temps de mettre fin au «bar ouvert» qui a permis aux partis politiques de dépenser sans compter en publicités de toutes sortes plusieurs mois avant le déclenchement de la campagne électorale. C’est du moins l’avis du Directeur général des élections du Québec (DGEQ), qui se montre préoccupé par cette question et estime qu’un resserrement de ...