Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Ville de Laval

L'adoption du Code de l’urbanisme de la Ville de Laval a été adopté dans la division

durée 09h30
14 juillet 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Lors de la séance du conseil municipal, les membres de l’Opposition à l’hôtel de ville, Claude Larochelle, conseiller de Fabreville, et Louise Lortie, conseillère de Marc-Aurèle-Fortin, se sont opposés à l’adoption du Code de l’urbanisme de la Ville de Laval pour des raisons évidentes.

Après avoir présenté un premier projet de règlement du Code de l’urbanisme de la Ville de Laval, le 22 avril 2021, entrepris une consultation publique ayant mené au dépôt de plus de 260 mémoires, l’équipe du maire Boyer a négligé d’expliquer aux élus les modifications qui ont été apportées au cours de la dernière année, pas plus qu’ils n’ont cru bon d’informer les citoyennes et citoyens qui ont participé au processus de consultation des changements qui ont été, ou non, acceptés par l’administration. 

« Combien de changements ont été faits à la version du Code adopté en 2021 ? Nous n’en avons aucune idée. Pour quelles raisons certaines demandes ont-elles été acceptées et d’autres refusées ? Nous n’en avons aucune idée. Comment sommes-nous censés nous prononcer sur un document qui aura des répercussions majeures sur le développement futur de notre ville sans avoir ces informations essentielles ? », demande Louise Lortie.

Un rendez-vous manqué

« Pas plus tard que le 11 janvier dernier, l’administration Boyer s’est engagée à faire une synthèse des commentaires et recommandations reçus dans le cadre du processus de consultation publique sur le Code de l’urbanisme et à présenter les changements envisagés au Code qui seraient recommandés pour adoption par le conseil municipal. Six mois plus tard, alors que le code est désormais adopté par un conseil municipal divisé, rien n’a été fait en ce sens. J’y vois un véritable manque de respect à l’égard des membres du conseil municipal ! », déplore la conseillère de Marc-Aurèle-Fortin. 

Même son de cloche du côté du conseiller Claude Larochelle, l’administration Boyer a coupé les coins ronds à la toute fin de la démarche.

« Des centaines de citoyennes et citoyens ont présenté des mémoires et ils ont reçu zéro réponse de la part de l’administration ! On les invite à signaler le 311, le Service de l’urbanisme les rappellera ! Après plus de 4 ans de travail, nous aurions dû prendre le temps d’expliquer aux élus et aux personnes qui ont produit des mémoires les changements apportés à la version finale afin de respecter le processus de consultation. C’est désolant de manquer l’atterrissage d’un projet si important pour Laval. », affirme le conseiller de Fabreville.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


12 août 2022

Plus de 11 000 nouveaux logements sociaux et abordables, promet la CAQ

La Coalition avenir Québec (CAQ) promet la construction de milliers de nouveaux logements abordables et sociaux dans un second mandat.  François Legault y est allé d'un premier engagement avant même le déclenchement de la campagne électorale, prévu d'ici la fin du mois d'août.  Le chef caquiste a promis vendredi d'ériger 11 700 logements ...

11 août 2022

Pierre Reid: un directeur général des élections sans véritable mandat

Malgré la proximité d’élections générales, le gouvernement Legault n’a pas pris la peine de s’assurer que le Directeur général des élections (DGEQ) ait les coudées franches pour effectuer son travail en toute sérénité, au moment où il en aurait le plus besoin, soit dans les mois précédant la campagne et lors de la tenue du scrutin du 3 ...

11 août 2022

Publicité pré-électorale: Le DGEQ veut mettre fin au «bar ouvert»

Il est temps de mettre fin au «bar ouvert» qui a permis aux partis politiques de dépenser sans compter en publicités de toutes sortes plusieurs mois avant le déclenchement de la campagne électorale. C’est du moins l’avis du Directeur général des élections du Québec (DGEQ), qui se montre préoccupé par cette question et estime qu’un resserrement de ...