Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Conseil municipal de la Ville de Laval

Accord entre les élus pour se pencher sur la problématique de la violence urbaine

durée 14h30
14 juillet 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Les élus du Conseil municipal de la Ville de Laval formeront une commission composée d’élus issus des trois formations politiques représentées pour se pencher sur la problématique de la violence urbaine.

À la suite des nombreux événements de la dernière année, les conseillers municipaux ont convenu qu’ils devaient travailler en collaboration pour renforcer le sentiment de sécurité dans les quartiers de la municipalité.

Cette commission tripartite voit le jour à l’initiative de la conseillère municipale de Chomedey, Madame Aglaia Revelakis, et avec l’appui de Madame Sandra Desmeules, membre du comité exécutif responsable de la sécurité publique et conseillère municipale de Concorde-Bois-de-Boulogne et Claude Larochelle, conseiller du district Fabreville.

« Cette collaboration des trois partis est un message fort que nous désirons envoyer à la population. La sécurité dans nos quartiers dépasse de loin les joutes partisanes. Nous devons travailler ensemble à trouver des solutions à cette situation. », indique Madame Revelakis.

La commission rencontrera les spécialistes, les intervenants du milieu, ainsi que les représentants des forces de l’ordre afin de réfléchir aux meilleures approches et de bonifier les politiques pour combattre le problème de violence urbaine.

« Il faut garder en tête qu’il n’existe pas de solution simple pour régler les problèmes reliés au crime. La solution ne passe pas uniquement par la répression ni uniquement par la prévention. Ça prend aussi un plan de match prévoyant des actions à court, moyen et long terme. Dans un pareil contexte, je suis très heureuse de pouvoir collaborer avec mes collègues de l’opposition afin d’explorer toutes les avenues », souligne Sandra Desmeules, membre du comité exécutif responsable de la sécurité publique.

L’élu de Fabreville ajoute : « Je salue l’ouverture et la volonté de collaborer de tous les partis politiques du conseil municipal dans ce dossier. La violence à Laval doit être prise au sérieux pour assurer la sécurité de la population lavalloise. Toutes les avenues doivent être étudiées, tout le monde s’entend pour dire qu’un plan d’action est souhaité et souhaitable. »

Le problème de violence urbaine peut entraîner des conséquences importantes, voire tragiques, pour des victimes indirectes, ou innocentes. Les élus ont à cœur de mettre en œuvre des politiques qui assureront la sécurité de leurs citoyens.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le matériel électoral envoyé dès aujourd'hui dans les 125 circonscriptions

Le matériel électoral à être utilisé lors des élections provinciales prévues au Québec le 3 octobre prochain sera distribué dans les 125 circonscriptions à compter de ce lundi. Élections Québec précise que des véhicules quitteront pendant la matinée le Centre de distribution Roger-Lefrançois, à Québec, afin de se diriger vers les circonscriptions ...

12 août 2022

Plus de 11 000 nouveaux logements sociaux et abordables, promet la CAQ

La Coalition avenir Québec (CAQ) promet la construction de milliers de nouveaux logements abordables et sociaux dans un second mandat.  François Legault y est allé d'un premier engagement avant même le déclenchement de la campagne électorale, prévu d'ici la fin du mois d'août.  Le chef caquiste a promis vendredi d'ériger 11 700 logements ...

11 août 2022

Pierre Reid: un directeur général des élections sans véritable mandat

Malgré la proximité d’élections générales, le gouvernement Legault n’a pas pris la peine de s’assurer que le Directeur général des élections (DGEQ) ait les coudées franches pour effectuer son travail en toute sérénité, au moment où il en aurait le plus besoin, soit dans les mois précédant la campagne et lors de la tenue du scrutin du 3 ...