Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Conseil municipal de la Ville de Laval

Accord entre les élus pour se pencher sur la problématique de la violence urbaine

durée 14h30
14 juillet 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Mickael Couillerot, Journaliste

Les élus du Conseil municipal de la Ville de Laval formeront une commission composée d’élus issus des trois formations politiques représentées pour se pencher sur la problématique de la violence urbaine.

À la suite des nombreux événements de la dernière année, les conseillers municipaux ont convenu qu’ils devaient travailler en collaboration pour renforcer le sentiment de sécurité dans les quartiers de la municipalité.

Cette commission tripartite voit le jour à l’initiative de la conseillère municipale de Chomedey, Madame Aglaia Revelakis, et avec l’appui de Madame Sandra Desmeules, membre du comité exécutif responsable de la sécurité publique et conseillère municipale de Concorde-Bois-de-Boulogne et Claude Larochelle, conseiller du district Fabreville.

« Cette collaboration des trois partis est un message fort que nous désirons envoyer à la population. La sécurité dans nos quartiers dépasse de loin les joutes partisanes. Nous devons travailler ensemble à trouver des solutions à cette situation. », indique Madame Revelakis.

La commission rencontrera les spécialistes, les intervenants du milieu, ainsi que les représentants des forces de l’ordre afin de réfléchir aux meilleures approches et de bonifier les politiques pour combattre le problème de violence urbaine.

« Il faut garder en tête qu’il n’existe pas de solution simple pour régler les problèmes reliés au crime. La solution ne passe pas uniquement par la répression ni uniquement par la prévention. Ça prend aussi un plan de match prévoyant des actions à court, moyen et long terme. Dans un pareil contexte, je suis très heureuse de pouvoir collaborer avec mes collègues de l’opposition afin d’explorer toutes les avenues », souligne Sandra Desmeules, membre du comité exécutif responsable de la sécurité publique.

L’élu de Fabreville ajoute : « Je salue l’ouverture et la volonté de collaborer de tous les partis politiques du conseil municipal dans ce dossier. La violence à Laval doit être prise au sérieux pour assurer la sécurité de la population lavalloise. Toutes les avenues doivent être étudiées, tout le monde s’entend pour dire qu’un plan d’action est souhaité et souhaitable. »

Le problème de violence urbaine peut entraîner des conséquences importantes, voire tragiques, pour des victimes indirectes, ou innocentes. Les élus ont à cœur de mettre en œuvre des politiques qui assureront la sécurité de leurs citoyens.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


21 mai 2024

Action Laval veut que le maire contrôle ses dépenses

Le conseiller municipal du district Saint-Bruno,  David De Cotis, en compagnie du chef intérimaire d’Action Laval et conseiller municipal du district Val-des-Arbres,  Achille Cifelli, réagissaient aux arguments du Maire pour voter contre la proposition de geler les taxes pour le budget 2025 dans la Ville de Laval. Considérant que plutôt que de ...

14 mai 2024

Rapport financier 2023 : Parti Laval demande au maire de rectifier le tir

Notre média reproduit intégralement le communiqué du parti de l'opposition au conseil municipal, Parti Laval.  Au lendemain de la publication du rapport du maire de Laval concernant le Rapport financier annuel 2023, les représentants de Parti Laval, Claude Larochelle et Louise Lortie, décrient le manque de transparence de l’administration Boyer. ...

13 mai 2024

Action Laval considère que le maire s'oppose à plus de transparence

Notre média reproduit intégralement le communiqué du parti de l'opposition au conseil municipal, Action Laval.  En réponse à la proposition de mettre sur pied un Comité de Finances publiques du conseiller municipal du district Saint-Bruno pour Action Laval, David De Cotis, le Maire s’y est radicalement opposé, préférant réserver ce droit au ...