Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Parti libéral du Québec

En visite à Laval, Dominique Anglade discute de la baisse d’impôt pour la classe moyenne

durée 09h30
15 juillet 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

La cheffe du Parti libéral du Québec, Dominique Anglade, accompagnée de la candidate libérale dans Fabre, Sonia Baudelot, la candidate libérale dans Mille-Îles, Virginie Dufour, la candidate libérale dans Vimont, Anabela Monteiro, et le député de Laval-des-Rapides, Saul Polo, étaient sur le terrain pour aller à la rencontre des Lavalloises et des Lavallois ayant soif de propositions concrètes pour palier à la hausse fulgurante du coût de la vie.

La priorité de l’équipe libérale est de s’assurer qu’aucune famille n’ait à choisir entre payer le loyer ou l’épicerie.

C’est pourquoi, afin d’aider tous les Québécoises et Québécois affectés par la hausse du coût de la vie, l’équipe libérale présente un vrai plan pour lutter contre l’inflation comportant un éventail de mesures ciblées :

  • Baisser les impôts de la classe moyenne jusqu’à 1 125 $ par personne;
  • Retirer de manière la TVQ sur les biens de première nécessité;
  • Garantir une place en garderie à 8,70 $ pour tous;
  • Instaurer une allocation de 2 000 $ par année pour les aînés de 70 ans et plus;

« Je pense à la petite Alicia, à sa maman, à Frank et à tous ceux qui m’ont parlé des effets importants de la hausse de leur facture d’épicerie, du prix du transport et de l’augmentation du coût de leur logement. Il est impensable pour une famille québécoise de choisir entre payer le loyer ou l’épicerie. C’est pourquoi, afin d’aider tous les Québécoises et Québécois affectés par la hausse du coût de la vie, nous proposons un vrai plan pour lutter contre l’inflation comportant un éventail de mesures ciblées : la baisse des impôts, 2000 $ pour les aînés et une place en service de garde à 8,70 $ pour tous.», commente Dominique Anglade, cheffe du Parti libéral du Québec.

« Aujourd’hui encore, le coût de la vie augmente alors que l’inflation se fait déjà sentir sur le portefeuille des Lavalloises et Lavallois. Notre priorité est de s’assurer que personne n’ait à choisir entre payer le loyer ou l’épicerie. C’est pourquoi nous proposons une baisse des impôts, 2000 $ pour les aînés, une place en service de garde à 8,70 $ pour tous, l’abolition de la taxe de bienvenue pour les premiers acheteurs. Le 3 octobre on vote Libéral afin d’aider de façon durable tous les Québécoises et Québécois.», mentionnent les candidats libéraux de Laval.

Le Parti libéral du Québec est la première formation politique à dévoiler sa plateforme électorale : clic.plq.org/plateforme.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h45

Mise à jour économique: le crédit d'impôt destiné aux aînés passe de 411 $ à 2000 $

Aide aux aînés, inflation tenace et possible récession sont les mots à retenir de la mise à jour économique et financière du Québec présentée jeudi par le ministre des Finances, Eric Girard, sur fond d'incertitude pour l'année qui vient. Les personnes âgées devraient être mieux outillées pour contrer l'inflation, grâce au coup de pouce financier ...

7 décembre 2022

Québec veut moderniser l'accès aux données de santé des patients

Le gouvernement du Québec a dévoilé mercredi le contenu de son projet de loi visant à moderniser l'accès aux données de santé des patients. Une démarche qui vise une plus grande transparence ainsi qu'un meilleur partage de l'information entre les professionnels. La Loi sur les renseignements de santé et de services sociaux et modifiant diverses ...

3 décembre 2022

Gaspillage d'énergie: Fitzgibbon veut que les Québécois modèrent leur consommation

Les Québécois ont pris l'habitude de consommer l'électricité sans compter. Mais cette belle insouciance envers le gaspillage de l'énergie sera bientôt révolue, si on se fie au gouvernement Legault, déterminé à inverser la tendance. Le ministre de l'Énergie, Pierre Fitzgibbon, annonce l'ère de la «sobriété» en matière de consommation ...