Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Inégalités des revenus

Le PQ veut que le gouvernement porte le salaire minimum horaire de 14,25 $ à 18 $

durée 10h11
9 janvier 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le Parti Québécois (PQ) demande au gouvernement du Québec de hausser graduellement le salaire horaire minimum des Québécois jusqu'à 18 $ afin de lutter contre l'appauvrissement des travailleurs.

Dans un communiqué publié lundi, le PQ dénonce d’un même souffle les inégalités de revenus croissantes au Québec et le manque de gestes concrets pour y remédier.

Le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, s’insurge que le 3 janvier dernier, les grands patrons canadiens avaient déjà gagné le salaire annuel du travailleur moyen. Il est, pour le député, injustifiable de tolérer de telles iniquités dans une société riche et développée comme celle du Québec.

Ce jour-là, un rapport du Centre canadien de politiques alternatives (CCPA) ajoutait que les 100 dirigeants d'entreprise les mieux rémunérés du Canada avaient battu des records en 2021, ayant gagné 243 fois ce qu'a empoché le travailleur canadien moyen. La grande majorité de la rémunération de ces dirigeants ne provenait pas de leur salaire, mais de la rémunération variable comme les primes, les options d'achat d'actions et les actions.

Pascal Bérubé affirme qu’en contexte d'inflation élevée qui, affirme-t-il, a appauvri grandement les familles québécoises en 2022, les actions du gouvernement du Québec ont été trop timides pour aider de manière durable les travailleurs québécois, particulièrement les moins fortunés. Il estime qu’un salaire minimum actuel à 14,25 $ l'heure, ce qui équivaut à environ 27 000 $ par année, ne suffit pas pour vivre dignement. 

Le député péquiste fait notamment mention des hausses des prix des aliments, de l’énergie et des logements. Il soutient que les chèques distribués par le gouvernement du Québec ne régleront pas le fond du problème.

Dans sa plus récente publication sur l’Indice des prix à la consommation (IPC), Statistique Canada a révélé que l'inflation d'une année à l'autre est demeurée pratiquement constante au mois de novembre au Canada, s'élevant à 6,8 %, mais que les prix des produits d'épicerie ont augmenté à un rythme plus rapide. Les prix des aliments achetés en magasin ont augmenté de 11,4 % d'une année à l'autre en novembre, après avoir progressé de 11 % en octobre.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Le gouvernement Legault limite la hausse de la taxe scolaire à 3 %

Comme il l'a fait les années dernières, le gouvernement Legault a annoncé vendredi qu'il limiterait la hausse de la taxe scolaire à une moyenne de 3 %. Québec s'engage d'ailleurs à verser le manque à gagner aux centres de services scolaires, qui se chiffre à 150 millions $. Le gouvernement a précisé dans un communiqué que le taux de la taxe ...

12 juin 2024

Les conservateurs votent contre la hausse d'impôt sur le gain en capital

Après huit semaines d'un silence assourdissant, les conservateurs ont finalement révélé mardi qu'ils sont contre la hausse d'impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, lorsque les libéraux ont forcé la tenue d'un vote spécifiquement sur cette mesure fiscale. Tous les autres partis ont voté pour. Prenant la parole à la Chambre des ...

10 juin 2024

Gains en capital: un vote aura lieu mardi, les yeux rivés vers les conservateurs

Les conservateurs de Pierre Poilievre devront prendre position au plus tard mardi concernant la mesure qui vise à augmenter l’impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, alors que les libéraux forceront un vote sur la motion de voies et moyens qu'ils ont déposée lundi. Lors d'un point de presse dans le foyer de la Chambre des communes, ...