Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Intelligence artificielle

Il n'y aura pas de commission parlementaire sur ChatGPT

durée 14h00
7 juin 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Les libéraux et les solidaires dénoncent la décision du gouvernement de ne pas tenir une commission parlementaire sur l’agent conversationnel d'intelligence artificielle, ChatGPT. 

Ils souhaitent pouvoir entendre des experts sur les risques de cette technologie. 

Le Parti libéral déplore le manque de transparence de la Coalition avenir Québec (CAQ) sur le sujet. 

En avril dernier, le député libéral Frédéric Beauchemin a posé une question en chambre rédigée par ChatGPT afin de souligner les préoccupations liées à l’intelligence artificielle. 

C’est le Parti libéral qui est à l'origine de la demande d’une commission. Une initiative qui s'inscrit dans la foulée d’une sortie d’un millier d'experts en intelligence artificielle – dont Yoshua Bengio et Elon Musk – qui demandaient une pause de six mois dans la recherche sur cette technologie. 

Selon le député solidaire, Haroun Bouazzi, il s’agit d’une décision irresponsable. Il soutient que des emplois vont disparaître et qu'il y a des risques pour la démocratie. 

Le ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, assure que le gouvernement consulte déjà des experts – dont M. Bengio – sur le sujet. Il ajoute que ce qui ressortira des consultations sera public.

Thomas Laberge, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Voici les points saillants du budget fédéral présenté par Chrystia Freeland

Voici des points saillants du budget fédéral présenté mardi par la ministre des Finances, Chrystia Freeland: - Le déficit pour l’année financière 2023-2024 atteint 40 milliards $, soit exactement la limite que s’était fixée la ministre Freeland dans son énoncé économique de 2023. Pour 2024-2025, Ottawa prévoit un déficit de 39,8 milliards $. - ...

durée Hier 15h00

Mobilité du personnel en santé: «Nos objectifs n'ont pas changé», dit Christian Dubé

Appelé à commenter l'échec des pourparlers avec la Fédération interprofessionnelle de la santé (FIQ), le ministre de la Santé, Christian Dubé, a laissé savoir mardi que ses objectifs en matière de mobilité du personnel «n'ont pas changé». «Ce qu'on veut, c'est une certaine flexibilité pour être capable de bien servir nos patients et d'avoir un ...

durée Hier 14h00

La Ville appelle le Syndicat des cols bleus à prioriser ses demandes

Après avoir demandé une accélération du processus de négociation, la Ville de Laval a informé le Syndicat des cols bleus qu’à ce stade, une priorisation des demandes devenait nécessaire pour arriver à une entente négociée rapidement. Elle est prête à s’engager dans une telle démarche, pour autant que cela soit mené de façon réciproque par le ...