Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Commerce international avec les États-Unis

Le Canada conteste une autre décision américaine sur le bois d'oeuvre

durée 15h00
22 août 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Ottawa s'oppose à la plus récente décision américaine de continuer d'imposer des tarifs douaniers sur le bois d'œuvre canadien.

La ministre fédérale du Commerce, Mary Ng, a annoncé que le Canada voulait maintenant obtenir une révision judiciaire des examens administratifs effectués le mois dernier par le département américain du Trésor sur ces droits de douane —qu'elle qualifie d'«inéquitables, d'injustes et d'illégaux». 

Le dernier examen administratif américain a apporté un léger allégement aux tarifs douaniers, mais a maintenu le taux combiné à 7,99 %.

La ministre Ng exhorte également la représentante américaine au Commerce, Katherine Tai, à s'asseoir et à négocier une résolution à ce différend vieux de plusieurs décennies entre les deux voisins.

La conclusion d'un tel accord serait toutefois ardue, car les États-Unis contestent à la base le système de réglementation en vigueur depuis longtemps au Canada qui, selon eux, désavantage les producteurs américains de bois d'oeuvre.

Mme Tai a déclaré que les États-Unis seraient prêts à négocier, mais seulement si le Canada abandonnait le régime qui permet aux provinces de fixer les prix du bois prélevé sur des terres de la Couronne.

«Depuis des années, les États-Unis imposent des droits inéquitables, injustes et illégaux sur le bois d’œuvre résineux du Canada, ce qui nuit à l’industrie canadienne et entraîne une hausse des coûts du logement dans nos deux pays», a indiqué la ministre Ng dans un communiqué.

«Le Canada prend les mesures nécessaires pour défendre activement les intérêts de son industrie du bois d’œuvre et des travailleurs et communautés qui en dépendent.»

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La Caisse de dépôt et placement contredit Geneviève Guilbault

Contrairement à ce que ne cesse de répéter la vice-première ministre et ministre des Transports, Geneviève Guilbault, ce n'est pas une «grande majorité» des parties prenantes consultées par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) dans le cadre de son analyse de la mobilité à Québec qui ont parlé de «sécurité économique». En fait, ce ne ...

14 juin 2024

Le gouvernement Legault limite la hausse de la taxe scolaire à 3 %

Comme il l'a fait les années dernières, le gouvernement Legault a annoncé vendredi qu'il limiterait la hausse de la taxe scolaire à une moyenne de 3 %. Québec s'engage d'ailleurs à verser le manque à gagner aux centres de services scolaires, qui se chiffre à 150 millions $. Le gouvernement a précisé dans un communiqué que le taux de la taxe ...

12 juin 2024

Les conservateurs votent contre la hausse d'impôt sur le gain en capital

Après huit semaines d'un silence assourdissant, les conservateurs ont finalement révélé mardi qu'ils sont contre la hausse d'impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, lorsque les libéraux ont forcé la tenue d'un vote spécifiquement sur cette mesure fiscale. Tous les autres partis ont voté pour. Prenant la parole à la Chambre des ...