Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Secteur public

Québec nomme un conciliateur dans la négociation du front commun

durée 15h00
20 novembre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le ministre du Travail, Jean Boulet, nomme un conciliateur pour tenter de rapprocher le front commun intersyndical du secteur public et le Conseil du trésor.

C'est le front commun, qui est constitué de la FTQ, de l'APTS, de la CSN et de la CSQ, qui en a fait la demande — une demande inusitée à ce stade-ci du processus de négociation.

Le conciliateur ne pourra toutefois pas se prononcer sur le principal point en litige, soit les salaires, ni sur le régime de retraite.

Et de toute façon, il ne possède qu'un pouvoir de recommandation, qui ne lie pas les parties. Mais son rôle en est un de facilitateur pour tenter de rapprocher les parties.

À la table de négociation centrale, soit celle du front commun intersyndical, sont essentiellement discutées les questions des augmentations de salaire, du régime de retraite, des droits parentaux et des disparités régionales.

La présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, a affirmé lundi bien recevoir cette phase de conciliation et croire qu'il est tout de même  possible d'avancer sur d'autres clauses que les salaires et le régime de retraite.

La présidente de la FTQ, Magali Picard, s'est dite outrée des conditions posées par la ministre LeBel pour accepter la conciliation, qualifiant l'offre gouvernementale de «bouette» dont elle est gênée de parler devant un conciliateur.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


14 mai 2024

Rapport financier 2023 : Parti Laval demande au maire de rectifier le tir

Notre média reproduit intégralement le communiqué du parti de l'opposition au conseil municipal, Parti Laval.  Au lendemain de la publication du rapport du maire de Laval concernant le Rapport financier annuel 2023, les représentants de Parti Laval, Claude Larochelle et Louise Lortie, décrient le manque de transparence de l’administration Boyer. ...

13 mai 2024

Action Laval considère que le maire s'oppose à plus de transparence

Notre média reproduit intégralement le communiqué du parti de l'opposition au conseil municipal, Action Laval.  En réponse à la proposition de mettre sur pied un Comité de Finances publiques du conseiller municipal du district Saint-Bruno pour Action Laval, David De Cotis, le Maire s’y est radicalement opposé, préférant réserver ce droit au ...

10 mai 2024

Transport en commun: l'UMQ demande plus de financement du gouvernement fédéral

Confrontée au gouvernement caquiste dans des négociations difficiles pour financer le transport en commun, l'Union des municipalités du Québec (UMQ) interpelle le fédéral. Au cours d'un sommet sur le transport collectif, qui se déroule vendredi  à Drummondville, le président de l'UMQ, Martin Damphousse, a affirmé qu'on ne parle pas du ...