Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Action Laval

Achille Cifelli obtient plus de résultats que les élus du parti au pouvoir

durée 11h33
25 janvier 2024
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Monsieur Achille Cifelli, conseiller municipal du district Val-des-Arbres et chef d’Action Laval par intérim, a fait débloquer un dossier qui traînait inutilement à la Ville depuis plusieurs mois.

Malgré une pétition déposée par deux citoyennes utilisatrices des services du Centre communautaire le Sorbier, la conseillère municipale du district Sainte-Rose a été incapable de faire bouger son administration. Ce n’est que lorsque Monsieur Cifelli s’est penché sur le dossier que celui-ci a finalement reçu l’attention de la Ville et que les usagers du Centre communautaire, majoritairement des aînés, ont pu retrouver quelques espaces pour se stationner à l’arrière de la bâtisse.

Au cœur du Vieux Sainte-Rose, le centre communautaire a vu l’aménagement d’un nouveau parc absorber la majorité des cases de stationnement. La solution de rechange passait par les pistes cyclables et le transport en commun presque inexistant et non adapté pour les besoins de cette clientèle.

L’accès au stationnement à l’arrière de la bâtisse a été dégagé, et les espaces de stationnement seront entretenus et déglacés pour assurer la sécurité de l’utilisation des locaux par les citoyens lavallois.

« J’approuve les démarches de l’équipe de Monsieur Cifelli et je souhaite qu’elle poursuive ses pressions pour que l’entretien du stationnement soit maintenu» pointait celle qui a fait la pétition, Madame Patricia Ducasse. « J’espère que nous aurons le plus rapidement possible l’installation de la signalisation pour réserver l’utilisation du stationnement aux usagers du Centre communautaire le Sorbier. »

« Le Maire et son équipe ne peuvent pas simplement endosser les décisions de la direction générale de la Ville, ils doivent prendre les commandes, » insistait le conseiller municipal du district Val-des-Arbres, Monsieur Cifelli. « Les idées du Maire sont déconnectées de la réalité du terrain. »

Malgré les très nombreuses demandes des usagers et des organismes du centre communautaire le Sorbier, la Ville s’est entêtée à faire disparaître le stationnement au profit d’un parc. Les décisions ont finalement été révisées lorsque l’équipe d’Action Laval s’est attaquée à ce dossier.

Action Laval est la principale opposition à la Ville de Laval, composé de cinq élus : Aglaia Revelakis (Chomedey), Achille Cifelli (Chef par intérim, Val-des-Arbres), David De Cotis (Saint-Bruno), Isabelle Piché (Saint-François) et Paolo Galati (Saint-Vincent-de-Paul). Action Laval entend avoir un œil attentif sur les finances de la Ville afin d’améliorer la transparence des décisions, ainsi que l’imputabilité des décideurs, tout en assurant la reddition de compte de l’administration. L’intérêt supérieur des citoyens est au cœur de la démarche des conseillers municipaux d’Action Laval.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


L'ombudsman de la Défense demande aux députés de rendre son bureau indépendant

L'ombudsman de la Défense nationale et des Forces armées canadiennes demande aux députés de régler un conflit d'intérêts évident et de rendre son bureau indépendant. Gregory Lick a soulevé lundi au comité de la défense de la Chambre des communes que son bureau relève du ministre de la Défense, même s'il est censé superviser ce ministère. M. ...

Travailleurs de 60 ans et plus: le CPQ lance son projet, avec l'aide de Québec

Le Conseil du patronat du Québec implante son projet visant à favoriser le maintien en emploi des travailleurs de 60 ans et plus, ou leur embauche, avec l'aide d'une subvention de près d'un million de dollars du ministère de l'Emploi. Au cours d'une conférence de presse, lundi à Montréal, la ministre de l'Emploi, Kateri Champagne Jourdain, a ...

Canada: un projet de loi contre les méfaits en ligne devrait être déposé lundi

Le gouvernement du Canada devrait déposer lundi un projet de loi contre les méfaits en ligne. Dans le passé, le gouvernement libéral a promis qu’il s'attaquerait à des problèmes sur le web tels que la mise en danger des enfants et le partage non consensuel d'images intimes. Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé la semaine dernière que ...