Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Stéphane Boyer

Réaction du maire de Laval au budget du Québec 2024-2025

durée 11h00
13 mars 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Salle des nouvelles

Le maire de la Ville de Laval, Stéphane Boyer, a pris acte du budget 2024-2025 du gouvernement du Québec déposé hier à l'Assemblée nationale par le ministre des Finances, Éric Girard.

Pour les dossiers les plus urgents et dans un contexte budgétaire qui commande de la rigueur, la Ville avait identifié trois grandes priorités : soutenir les personnes les plus vulnérables et le développement du logement sur son territoire, favoriser le développement économique et l’innovation, ainsi qu’accélérer le développement du transport en commun sur la couronne nord.

« Le contexte financier est difficile, nous en sommes conscients, et Québec a dû faire des choix. Malgré l’absence claire de sommes identifiées à nos priorités, nous entendons continuer de faire avancer nos grands axes prioritaires auprès du gouvernement au bénéfice de l’ensemble des Lavallois et des Lavalloises», indique-t-il. 

Transport et mobilité

La Ville de Laval espère voir la cadence s’accélérer dans la mise sur pied d’un bureau de projet pour le prolongement de la ligne orange et entend poursuivre les discussions avec le gouvernement du Québec en vue de la concrétisation de ce projet essentiel pour le développement économique lavallois et métropolitain. 

« Le prolongement du métro vers le nord du territoire de Laval fait l’objet de discussions depuis plusieurs années. Au profit de l’ensemble de la couronne nord et de Montréal, ce projet répondrait à des besoins croissants de déplacement, en plus de favoriser une mobilité efficace, active et durable. À Laval, cette initiative représente une opportunité unique alliant développement économique, logement et acceptabilité sociale. Le gouvernement doit la saisir et donner l’impulsion pour concrétiser ce projet de transport structurant.»

Développement économique et innovation

La Ville souligne également l’appui du gouvernement du Québec à l'amélioration des infrastructures en enseignement supérieur. Rappelons que la Ville de Laval soutient le projet d’agrandissement du campus de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) à Laval, ainsi que la relocalisation du Centre québécois d’innovation en biotechnologie (CQIB). En parallèle, elle demande la participation du gouvernement du Québec dans le développement de son secteur des sciences de la vie.

Logement et développement social

La Ville de Laval accueille avec intérêt les mesures annoncées visant à accélérer la réalisation des projets majeurs en infrastructure, ainsi que l’annonce de mesures qui pourraient permettre de bonifier les services pour les personnes en situation d’itinérance.

Appui aux médias

Finalement, la Ville se réjouit que Québec annonce une aide financière supplémentaire pour soutenir la mission des médias. La Ville entend d’ailleurs travailler à bonifier prochainement ce soutien au profit des médias locaux.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Les membres de la FIQ votent jusqu'à minuit sur leur entente de principe

Les 80 000 membres de la FIQ sont appelés à voter jusqu'à 23h59, ce vendredi soir, sur l'entente de principe qui avait été conclue avec Québec quant au renouvellement des conventions collectives. La Fédération interprofessionnelle de la santé a organisé un vote référendaire sur trois jours, mercredi, jeudi et vendredi, après avoir tenu plusieurs ...

durée Hier 12h00

La vérificatrice générale du Québec enquêtera sur le déploiement de SAAQclic

La vérificatrice générale du Québec a déclenché un audit sur le déploiement de la plateforme numérique de la Société de l'assurance automobile du Québec, SAAQclic, qui a connu de nombreux ratés lors de son lancement à l'hiver 2023. Sur son site web, le bureau de la vérificatrice générale, Guylaine Leclerc, propose un formulaire de contribution ...

durée Hier 9h00

Le Canada autorisera les prêts hypothécaires sur 30 ans pour les constructions neuves

Le gouvernement canadien autorisera des périodes d’amortissement de 30 ans sur les prêts hypothécaires assurés pour les premiers acheteurs de maisons nouvellement construites. La ministre des Finances, Chrystia Freeland, en a fait l'annonce jeudi à Toronto, affirmant que cette mesure entrerait en vigueur le 1er août. L'Association canadienne ...