Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Parti Laval

Claude Larochelle voudrait une administration plus transparente et inclusive

durée 16h15
22 avril 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Gabrielle Denoncourt
email
Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Lors de la séance du conseil municipal du mois d’avril, Parti Laval a réclamé davantage de collaboration et de transparence de la part de l’administration Boyer.

Dans le contexte actuel où le climat politique municipal appelle à une réflexion collective, les élus de l’opposition Claude Larochelle et Louise Lortie ont ainsi respectivement fait adopter un avis de proposition pour la tenue plus régulière de séances plénières et déposé un avis de proposition pour rendre accessibles, en ligne, les captations vidéo des séances du comité exécutif.

« Le manque de transparence de l’administration municipale nuit à la confiance des citoyens envers leurs élus et limite le travail des oppositions qui jouent pourtant un rôle essentiel dans l’équilibre démocratique. On doit faire mieux en matière de gouvernance », soutient M. Larochelle qui s’engage d’ailleurs à redoubler d’efforts pour doter Laval d’une gouvernance plus transparente et inclusive.

Pour la démocratie lavalloise

En réclamant à l’administration Boyer de corriger le tir, Parti Laval souhaite contribuer à l’amélioration du climat politique, mais également à valoriser la démocratie lavalloise en piètre état depuis plusieurs années comme en témoigne le famélique taux de participation de 28.8% aux dernières élections municipales.

« L’administration Boyer semble reconnaitre elle-même que le climat municipal actuel, partout au Québec, est en piteux état. Les élus doivent collaborer. Les séances plénières offrent un espace de discussions moins partisan sans le cadre formel habituel. La diffusion des séances du Comité exécutif serait un autre moyen de promouvoir la transparence et de fournir un accès accru à l’information pour le public et les médias. Ce n’est pas normal qu’il n’y ait ni suffisamment de plénières, ni diffusion des séances du comité exécutif dans la troisième plus grande ville du Québec », de souligner le chef par intérim de Parti Laval, M. Larochelle.

Malgré l’adoption de la proposition de Parti Laval concernant la tenue de séances plénières, Louise Lortie souligne qu’il est nécessaire d’aller bien au-delà pour améliorer la démocratie lavalloise. « Il faut une volonté beaucoup plus marquée, ainsi qu’un respect accru. On doit être en mesure d’engager des discussions sérieuses et ouvertes entre élus sur des questions cruciales. Trop souvent, l’administration Boyer contourne le rôle des élus en évitant les débats, en rendant l’accès à l’information laborieux, voire en fournissant les documents décisionnels à la dernière minute », affirme Mme Lortie.

« L’adoption de notre proposition pour des plénières est un pas dans la bonne direction et j’attends avec impatience sa concrétisation. Ce qui est dommage, c’est que nous ayons dû présenter une proposition pour que le maire tienne la promesse qu’il avait faite en novembre 2021. Le mandat est désormais donné et j’ai bon espoir qu’on saura se doter d’une structure permettant la tenue de comités pléniers réguliers dans un très proche avenir! D’ici là, je tends la main aux élus pour plus de collaboration et j’appelle à davantage de transparence, notamment de la part de l’exécutif », de conclure Claude Larochelle.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


21 mai 2024

Action Laval veut que le maire contrôle ses dépenses

Le conseiller municipal du district Saint-Bruno,  David De Cotis, en compagnie du chef intérimaire d’Action Laval et conseiller municipal du district Val-des-Arbres,  Achille Cifelli, réagissaient aux arguments du Maire pour voter contre la proposition de geler les taxes pour le budget 2025 dans la Ville de Laval. Considérant que plutôt que de ...

14 mai 2024

Rapport financier 2023 : Parti Laval demande au maire de rectifier le tir

Notre média reproduit intégralement le communiqué du parti de l'opposition au conseil municipal, Parti Laval.  Au lendemain de la publication du rapport du maire de Laval concernant le Rapport financier annuel 2023, les représentants de Parti Laval, Claude Larochelle et Louise Lortie, décrient le manque de transparence de l’administration Boyer. ...

13 mai 2024

Action Laval considère que le maire s'oppose à plus de transparence

Notre média reproduit intégralement le communiqué du parti de l'opposition au conseil municipal, Action Laval.  En réponse à la proposition de mettre sur pied un Comité de Finances publiques du conseiller municipal du district Saint-Bruno pour Action Laval, David De Cotis, le Maire s’y est radicalement opposé, préférant réserver ce droit au ...