Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Création d'un nouveau comité

François Legault veut freiner la «tendance inquiétante à la centralisation» d’Ottawa

durée 12h00
7 juin 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le gouvernement caquiste met sur pied un comité pour protéger les valeurs, l'identité et accroître l'autonomie du Québec au sein de la fédération canadienne.

Le premier ministre François Legault en a fait l’annonce vendredi au Salon bleu, dénonçant l'intensification d'une «tendance inquiétante à la centralisation et aux empiétements» de la part d’Ottawa.

«Les ingérences fédérales dans nos compétences causent toutes sortes de problèmes. D’abord, elles limitent le droit de la nation québécoise de faire ses propres choix. Aussi, les intrusions fédérales compliquent et ralentissent inutilement les choses et ajoutent de la bureaucratie», a-t-il lancé.

Le ministre de la Justice, Simon Jolin-Barrette, sera le porteur du dossier pour le gouvernement.

Le comité sera composé de six personnes, dont l'ancien ministre libéral Sébastien Proulx, le professeur de droit à l’Université de Sherbrooke Guillaume Rousseau ainsi que l’ancienne cheffe de cabinet des premiers ministres René Lévesque et Pierre-Marc Johnson, Martine Tremblay.

Sébastien Proulx et Guillaume Rousseau vont co-présider le comité.

Le comité aura comme mandat de «recommander des moyens de protéger et de promouvoir les droits collectifs de la nation québécoise; d’assurer le respect de nos valeurs et de notre identité commune; de garantir le respect des champs de compétence du Québec et d’accroître son autonomie au sein de la fédération canadienne», a énuméré M. Legault.

Thomas Laberge, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


14 juin 2024

Le gouvernement Legault limite la hausse de la taxe scolaire à 3 %

Comme il l'a fait les années dernières, le gouvernement Legault a annoncé vendredi qu'il limiterait la hausse de la taxe scolaire à une moyenne de 3 %. Québec s'engage d'ailleurs à verser le manque à gagner aux centres de services scolaires, qui se chiffre à 150 millions $. Le gouvernement a précisé dans un communiqué que le taux de la taxe ...

12 juin 2024

Les conservateurs votent contre la hausse d'impôt sur le gain en capital

Après huit semaines d'un silence assourdissant, les conservateurs ont finalement révélé mardi qu'ils sont contre la hausse d'impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, lorsque les libéraux ont forcé la tenue d'un vote spécifiquement sur cette mesure fiscale. Tous les autres partis ont voté pour. Prenant la parole à la Chambre des ...

10 juin 2024

Gains en capital: un vote aura lieu mardi, les yeux rivés vers les conservateurs

Les conservateurs de Pierre Poilievre devront prendre position au plus tard mardi concernant la mesure qui vise à augmenter l’impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, alors que les libéraux forceront un vote sur la motion de voies et moyens qu'ils ont déposée lundi. Lors d'un point de presse dans le foyer de la Chambre des communes, ...